Cinéma

23ème Rendez-vous with French Cinema : place au renouvellement des publics !

Date: 29/03/2018


Rendez-Vous with French Cinema

Le festival, incontournable rendez-vous du cinéma français sur la côte Est a su cette année se renouveler et attirer un public plus nombreux, plus jeune et plus divers. Ces objectifs sont essentiels pour pérenniser la manifestation et lutter contre l’érosion lente du public pour les films français sur un territoire capital, les Etats-Unis.

L’édition 2018 des Rendez-Vous With French Cinema à New York, événement co-organisé par UniFrance et la Film Society of Lincoln Center avec le soutien des services culturels de l’ambassade de France aux Etats-Unis, s’est achevée le 18 mars après 10 jours de rencontres entre le public new-yorkais et la crème du cinéma d’auteur français, avec une audience record.

Du 8 au 18 mars, cette 23e édition a réuni 18 artistes français venus présenter les 24 films sélectionnés par Dennis Lim et Florence Almozini, de la Film Society of Lincoln Center. A noter la présence à New York de Marine Francen, Xavier Legrand, Mathieu Amalric, Jeanne Balibar, Laurent Cantet, Eugène Green, Xavier Beauvois, ou encore Raymond Depardon et Claudine Nougaret.

Le public, les critiques et les professionnels ont répondu présents pour cette manifestation qui a fait vendre plus de 9100 tickets, soit une recette inégalée à ce jour de 109.207 $ sur les 10 jours de l’événement – qui se déroulait au Walter Reade Theater du Lincoln Center – sans oublier les 600 scolaires venus découvrir La Mélodie de Rachid Hami.

Deux films du programme fédéral des Services culturels et d’Unifrance Young French Cinema, faisaient cette année partie de la programmation de Rendez-Vous : Avant la fin de l’été de Maryam Goormaghtigh et Jeune Femme de Léonor Séraille. Ces sélections qui viennent compléter celle du film de Karim Moussaoui En attendant les hirondelles pour le festival New Directors New Films programmé conjointement par le MoMA et la Film Society, crédibilise et renforce le programme aux yeux des partenaires américains.

Le festival s’ouvrait particulièrement aux jeunes cette année, avec la possibilité d’utiliser le MoviePass (similaire aux cartes illimitées telles qu’elles sont établies en France), les Student All Access passes et l’instauration de la journée “Salut les jeunes !”, avec tarif réduit pour les moins de 40 ans.

La  soirée d’ouverture qui avait cette année Jeanne Balibar et Mathieu Amalric en invités d’honneur, pour la première américaine de Barbara, organisée dans les locaux des Services Culturels de l’Ambassade de France sur 5th Avenue, a permis d’asseoir l’importance de cette manifestation auprès d’un large panel de professionnels français (Gaumont, Pyramide, SND, les Films du Losange, etc) et américains (Strand Releasing, Music Box Films, Kino Lorber, IFC Films, etc).

Cette soirée a encouragé producteurs, exportateurs, distributeurs, programmateurs et exploitants à échanger sur les line-up à venir et les pratiques et perspectives du secteur.

Après ces débuts réussis, tous les réalisateurs et réalisatrices présent-e-s ont rencontré le public au cours de séances de questions-réponses après les projections. Parallèlement, 6 masterclasses ont été organisées dans différentes universités ou institutions de la ville (Fordham Univeristy, School of Visual Arts, NYU, Anthology Film Archive).

Le festival a été l’occasion pour le cinéma Metrograph de présenter une sélection de films autour de Vincent Macaigne, Mathieu Amalric et Jeanne Balibar. Une relation a de plus été établie avec le New York International Children’s Film Festival, qui se déroule entre mars et avril, et qui montrait cette année 5 longs et 13 courts français, en présence notamment de Benjamin Renner pour Le Grand méchant renard et autres contes.

Enfin, Raymond Depardon est également venu présenter à Anthology Film Archives son dernier documentaire 12 Jours dont la sortie new-yorkaise a eu lieu le vendredi 16 mars, accompagné de son épouse et partenaire de travail Claudine Nougaret.

 

Rendez-vous with French Cinema reste l’un des deux moments incontournables pour présenter les films français au public de la côte Est, après le New York Film Festival qui a lieu tous les ans fin septembre et accueille systématiquement une forte délégation française. Avec COLCOA à Los Angeles qui affiche plus de 20 000 spectateurs annuels, ces trois festivals sont les étapes-clef d’une diffusion aux Etats-Unis, en amont d’une sortie commerciale ou pour espérer séduire un distributeur américain.

Depuis trois ans l’accent est mis sur les jeunes publics, le renouvellement des audiences et la mise en avant des jeunes talents et de la diversité, rejoignant ainsi les objectifs premiers des Services culturels et d’Unifrance sur un marché prescripteur, et les actions menées au niveau fédéral à travers de nombreux programmes (Tournées pour les Universités, CinéSchool et Festinema pour les jeunes publics et l’éducation à l’image, Young French Cinema pour les salles art-et-essai).

Mathieu Fournet & Maxime Perret-Cortassa


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire