Cinéma

AFCI Locations show à Los Angeles : actions de promotion de la France comme lieu de tournage

Date: 11/05/2017


AFCI locations show

Dans un contexte favorable d’augmentation de 45% des dépenses de tournages américaines en France en 2016, la participation de Film France au “Association of Film Commissioners International Locations Show”, salon mondial des lieux de tournage du 3 au 7 avril 2017 a été l’occasion d’organiser plusieurs événements de networking pour promouvoir le Crédit d’Impôt International et soutenir cette tendance favorable.

A l’occasion de l’AFCI locations show, Film France, accompagnée d’une délégation composée de commissions du film régionales et locales, de producteurs exécutifs français et de prestataires techniques (post production, plateaux) a multiplié les rencontres en vue de promouvoir le crédit d’impôt international, renforcer ses liens avec des opérateurs américains de premier plan, mettre en avant les savoir-faire de l’industrie française et promouvoir la France comme lieu de tournage/post-production.

1. Evénements de networking

Trois évènements clé ont été organisés au cours de la semaine :

– Un petit déjeuner “Destination France” s’est tenu à la Résidence de France le 5 avril afin de présenter l’expertise de l’ensemble de la délégation : conseil aux producteurs étrangers sur les conditions de tournage et de post-production en France et sur les sources de financement ; instruction des dossiers de crédit d’impôt international ; promotion du “territoire France”.
– Un dîner a été organisé le 6 avril à l’invitation du Consulat Général de France, de Film France, de la Commission du Film de Guadeloupe, de la Ville de Marseille et de Peninsula Film. Cette rencontre a permis de créer des liens entre producteurs américains potentiellement intéressés par la France et les professionnels français présents.
– Enfin, dans les locaux d’Havas 18 à Venice, Film France a convié 10 entreprises françaises spécialisées dans les VFX (visual effects), pour des “démos” auprès de professionnels américains, les nouvelles dispositions du crédit d’impôt (abaissement du plancher de dépenses à 250.000 €) pouvant inciter les américains à confier leur post production à des prestataires français.

En parallèle, des rendez-vous individuels ont été montés avec Netflix, Amazon, et les principaux studios présents à Los Angeles, dont l’intérêt pour de potentiels tournages en France est croissant.

Enfin, Film France et ses partenaires qui disposaient d’un stand sur l’AFCI Locations Show ont pu rencontrer les professionnels présents et observer les dynamiques des autres commissions du film à l’international, dont certaines sont présentes à l’année à Los Angeles. Le salon, relocalisé à Burbank depuis quelques années, semble toutefois en perte de vitesse.

2. Perspectives

Le tournage et la post-production en France connaissent actuellement une dynamique extrêmement positive, dont il est indispensable de porter l’écho. Les nouvelles conditions d’applications du Crédit d’Impôt International sont un levier très efficace pour inciter les productions étrangères à venir travailler en France.

Le Crédit d’Impôt International a pris une ampleur nouvelle depuis son amélioration au taux de 30% en janvier 2017. Non seulement les dernières dispositions fiscales sont très favorablement accueillies, mais le champ d’application du C2I est plus large, incluant les projets de réalité virtuelle (virtual reality, VR) depuis le mois d’avril 2016. Il est devenu un facteur déterminant dans le choix de tourner et/ou post-produire en France.

Depuis sa mise en place effective en décembre 2009, le C2I a bénéficié à 154 œuvres cinématographiques. Les dépenses réalisées par des productions étrangères ayant bénéficié du C2I sont passées de 80 millions d’euros en 2015 à 139 millions d’euros en 2016. En 2016, 75% de ces dépenses proviennent de productions américaines.

Jackie de Pablo Larraín, Dunquerque de Christopher Nolan, ou encore le film d’animation Sing, issu des studios français Illumination McGuff, ont obtenu le C2I l’an dernier. En avril 2017, le tournage de Mission Impossible 6 de Christophe McQuarrie a commencé à Paris, grâce, en partie, à ce dispositif fiscal incitatif.

Séverine Madinier


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire