Cinéma

Box office salles – juillet 2005

Date: 16/07/2005


"La Marche de l'Empereur"

"La Marche de l'Empereur"

La « marché » des films français…

Bonne sortie pour « March of the penguins » qui ajoute déjà 20 écrans aux 4 de la première semaine et atteint 750 000 dollars en 11 jours, soit la moyenne record de 26 270 dollars par écran. La presse et le bouche-à-oreille sont excellents et le commentaire de Morgan Freeman en doublure peut conduire le film vers une bonne surprise…

Lancement prometteur également de «The Beat that my Heart skipped »/« De battre mon cœur s’est arrêté », lui aussi salué par la critique américaine. « High tension »/« Haute tension », probablement étouffé par la sortie ambitieuse de son distributeur Lions Gate (1209 écrans), se retrouve à 3,7 millions de dollars en deux semaines. « Après vous » se tient bien à presque 500 000 dollars sur 34 écrans, « Comme une image » est en passe d’atteindre 1,7 millions, tandis qu’ « Unleashed »/ « Danny the dog » va sortir des écrans à 26 millions.

Les résultats des productions et coproductions françaises depuis le 1er janvier (et incluant les résultats 2005 des sorties antérieures) s’établiront bientôt à une soixantaine de millions de dollars pour les 6 premiers mois : résultats plus qu’encourageants puisque 2004 avait dépassé les 90 millions et atteint quasiment 1% de la part du marché global. Si l’on rapproche ces chiffres du box office des films indépendants, -à de rares exceptions, les films français « concourent » dans cette catégorie-, les résultats sont probants : nos productions représenteraient 10% du marché indépendant aux Etats-Unis.

…dans un contexte de morosité croissante à Hollywood…

Même la sortie de la « Guerre des Mondes » n’y a rien changé, au contraire : 113 millions en 6 jours (autour du week-end de la fête nationale, l’un des temps fort de l’année avec Thanksgiving), contre 180 millions l’an dernier pour « Spiderman 2 ». Le box office domestique reste inférieur de -7% à celui de 2004, au bout de 26 semaines, presque toutes en négatif. Les analyses sont assez pessimistes quant aux possibilités de remontée : la plupart des blockbusters de l’été sont lancés et les « Hollywood executives » semblent résignés. Pour M. Degarabedian, président d’Exhibitor Relations, « nous avons 6 mois pour enrayer une tendance qui pourrait nous amener à un déficit de 10% à la fin de l’année. Je ne vois pas de fin à ce mouvement, et ce pour longtemps… »

…où l’on reparle de sortie plus rapide de films en DVD

Selon le président de la distribution salles de Warner, Dan Fellman, « si la tendance persiste, on pourrait s’acheminer vers une sortie DVD suivant de peu le lancement en salles –actuellement 4 mois en moyenne-. Le public va moins au cinéma car il préfère regarder les films à la maison ». Plus que les studios, les propriétaires de salles enregistrent maintenant leur 3e année de déclin que n’a pas comblé la légère remontée du prix du billet. Il est difficile de ne pas voir dans la fusion des salles AMC et Loews (prévue pour fin 2005), l’occasion de ne pas fermer quelques-unes des 6000 salles qui feront d’AMC Entertainment le deuxième propriétaire de salles aux Etats-Unis, devant le groupe Regal.

Sources : AC Nielsen EDI, The New York Times, Variety, The Hollywood Reporter


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire