Cinéma

Conférences du festival DOC NYC 2012 : le documentaire, les facteurs clé de succès

Date: 14/12/2012


Festival DOC NYC

Trois panels sous le titre Reach your Audience (Theatrical D.I.Y., Meet the Distributors et Selling to Digital Platforms), organisés le 15 novembre à New York au cours de la troisième édition du festival de documentaires DOC NYC, ont réuni des représentants de plusieurs distributeurs de cinéma américains et de plateformes numériques diffusant régulièrement des documentaires.

1. L’originalité du contenu et de la forme

Richard Lorber, co-président et directeur général de la société de distribution Kino Lorber parle d’un un « âge d’argent » pour le documentaire. Il fait référence à la fin d’un « âge d’or » né à la suite du succès du film de Michael Moore Bowling for Columbine. Depuis 2002, la demande du public s’est effectivement largement intensifiée, mais l’offre s’est elle aussi démultipliée. Selon Richard Lorber, l’industrie a profité d’un effet d’aubaine éphémère, mais les films se sont rapidement tous ressemblés au risque de lasser le public. Les panélistes ont tous réaffirmé la nécessité de privilégier des sujets orignaux et de nouveaux modes de narration pour satisfaire la demande du public.

Les films en mesure de mobiliser leur public au-delà de l’écran sont souvent cités comme des exemples de succès. The Corporation est la plus grande réussite commerciale jamais enregistrée par le distributeur Zeitgeist Films. Le documentaire, critique acerbe de l’entreprise, a su mobiliser une communauté importante de citoyens souhaitant faire entendre leur voix. De son côté, Ryan Krivoshey de The Cinema Guild, cite l’exemple de The Interrupters de Steve James. Ce film sur la violence dans les quartiers sensibles de Chicago a eu des répercussions importantes dans la sphère publique. Richard Lorber a conclu ainsi : « Le spectateur doit avoir le sentiment de voter en achetant son ticket de cinéma ».


2. Le rôle des prescripteurs : critiques de films et festivals

Ryan Werner, distributeur chez IFC Films a nuancé le rôle des critiques de cinéma. Les critiques restent des prescripteurs importants et tout particulièrement concernant le documentaire, mais leur influence a diminué progressivement. Il est moins courant qu’avant de suivre en particulier un critique de cinéma,. Les spectateurs se tournent de préférences vers des agrégateurs de critiques et des moyennes pour faire leurs choix. Par ailleurs, les panélistes on rappelé qu’il est intéressant d’obtenir un article dans la presse spécialisée car elle est souvent plus indulgente. Aujourd’hui, une bonne critique ne garantit plus le succès d’un film et inversement.

Les panélistes spécialistes des plateformes de vidéo en ligne ont rappelé qu’il était important de disposer d’une bonne revue de presse, et donc une sortie en salle, pour pouvoir promouvoir un film en ligne. Andrew Mer de SnagFilms affirme qu’il est plus difficile de vendre un film qui ne dispose pas de profil éditorial mais que cela reste possible pour des films qui mobilisent des communautés.

Les panélistes reconnaissent aussi l’influence des critiques dans les journaux locaux et l’influence croissante des festivals. Aux yeux du public, un passage en festival est un gage de qualité et créé une certaine attente autour du film.

Danielle Digiacomo (The Orchard) a par ailleurs souligné l’importance croissante du site rottentomatoes.com, qui bénéficie d’une audience croissante et d’une influence incontestable. Le site indiewire.com, spécialiste du cinéma indépendant, a commencé à publier des critiques de films sortis uniquement sur internet. Cela pourrait constituer un premier pas vers la reconnaissance et la promotion des films qui ne bénéficient pas d’une sortie en salles.

Emmanuel Libet


Il y a 3 réactions sur cet article, réagissez!

3 Réactions

1 - Conférences du festival DOC NYC 2012 : le documentaire, les facteurs clé de succès « Mediamerica | Cinéma | Etats-Unis et Canada | Scoop.it | 14.12.12

[…]   […]


2 - Conférences du festival DOC NYC 2012 : le documentaire, les facteurs clé de succès « Mediamerica | Actu Média | Scoop.it | 14.12.12

[…] Trois panels sous le titre Reach your Audience (Theatrical D.I.Y., Meet the Distributors et Selling to Digital Platforms), organisés le 15 novembre à New York au cours de la troisième édition du festival de documentaires …  […]


3 - Ouverture des inscriptions au Festival de documentaires DOC NYC « Mediamerica | 14.12.12

[…] 115 évènements, dont plusieurs panels réunissant des professionnels du documentaire (lire Conférences du festival DOC NYC 2012 : le documentaire, les facteurs clé de succès et Conférences du festival DOC NYC 2012 : la distribution des documentaires en salles et sur […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire