Cinéma

De Girls au Tonight Show : le grand retour des tournages à NYC

Date: 18/06/2013


La Série Girls de HBO

Les équipes de films et de télévision envahissent la ville, en témoigne une augmentation des coûts directs dans le secteur cinématographique de plus de 2 milliards depuis 2002. De plus, 25 séries diffusées en primetime se sont installées en ville l’an dernier.

S’il n’y avait qu’un seul film à tourner à New York, ce serait le biopic de Lifetime sur l’ancien maire Rudy Giulani, sorti en 2003. Mais lorsque la production du film Rudy est lancée en 2002, on opte plutôt pour Montréal comme lieu de tournage, délaissant la Grosse Pomme. Katherine Olivier, en charge du département média et divertissement à la Mairie de New York, se rappelle : « C’était ma première semaine à ce poste. Je savais qu’il allait nous falloir travailler dur pour faire de New York un endroit où les gens voudraient à nouveau venir tourner des films ». New York va progresser fortement dans les années qui suivent, en battant notamment son record en 2011, dernière année pour laquelle ont été compilées des statistiques complètes. Selon une étude récente du Boston Consulting Group sur l’impact économique des tournages en ville, le secteur cinématographique de New York emploie désormais 130 000 personnes, ce qui représente une augmentation de 30 000 emplois depuis 2004.

Lorsque le 3 avril dernier, NBC annonce que The Tonight Show reviendra à New York en 2014, le maire Michael Bloomberg déclare, enthousiaste : « Depuis l’invention de la télévision, jamais autant de productions ne se sont implantées ici, ce qui crée des emplois bien rémunérés pour les New Yorkais, et ce dans les cinq grands quartiers (Boroughs) de la ville ». Le crédit d’impôts de 30% offert par l’état de New York – que le gouverneur Andrew Cuomo a récemment étendu jusqu’en 2019 – demeure la raison majeure de ce succès. Plusieurs films ont ainsi été tournés ces 12 derniers mois : la récente comédie romantique Admission, avec Paul Rudd et Tina Fey, Kill Your Darlings, une ode à la Beat Generation mettant en scène Daniel Radcliffe dans le rôle du poète Allen Ginsberg, présentée en avant-première au festival de Sundance, ou le dernier film des frères Coen, Inside Llewyn Davis (CBS Films), présenté cette année à Cannes.

New York est devenue une destination de choix pour les séries télé qui réservent très longtemps à l’avance plateaux de tournage et investissent les rues de la ville, de Times Square, où s’installe souvent Smash (NBC) aux brownstones de Harlem, où se tourne fréquemment Elementary (CBS). La saison 2012-2013 marque un record pour les séries diffusées en primetime. En effet, de juin 2012 à ce jour, la ville a hébergé 25 séries diffusées en primetime à l’image de la nouvelle série de Netflix, Orange Is the New Black. Si l’on compare ces chiffres à la saison 2001-02, où il n’y avait que 9 séries tournées à New York, la différence est notable. Le rythme de production s’est tellement accru que la série Girls (HBO) s’est retrouvée à chercher des espaces disponibles à la location. La première saison a été tournée sur les plateaux des Silvercup Studios dans le Queens. Mais une fois venu le temps de la deuxième saison, l’équipe s’est rendu compte que les studios étaient déjà réservés. Girls a donc du déménagé jusqu’aux Steiner Studios à Brooklyn. Le travail sur la troisième saison vient juste de commencer et l’équipe a repris ses quartiers dans le Queens, ayant bien pris soin de réserver les studios longtemps à l’avance.

Même si les producteurs de séries au succès incontesté tels que Gossip Girl et 30 Rock ne tournent plus d’épisodes, de nouveaux titres vont prendre leur place. Ce printemps, on a vu 14 pilotes se tourner dans la ville, dont The Ordained (CBS), un remake de la série britannique The Tomorrow People (CW) et le projet de Michael J. Fox pour NBC, encore sans titre. Des évènements imprévus pourraient toutefois entamer la bonne humeur de la communauté télé et ciné new-yorkaise, à l’image de l’ouragan Sandy qui a touché la ville en octobre et qui a forcé le sud de Manhattan et des parties de Staten Island à fermer. Silvercup et Steiner Studios ont toutefois été épargnés et le travail s’est poursuivi.

From ‘Girls’ to ‘Tonight Show,’ How NYC Is Wooing Back Productions, de Tatiana Siegel, Hollywood Reporter, 16 avril 2013

Laura Pertuy


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - De Girls au Tonight Show : le grand retour des … | 18.06.13

[…]   […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire