Cinéma

Echanges d’écoles de cinéma françaises et américaines

Date: 15/01/2005

La fascination et l’inspiration réciproque des professionnels et amateurs de cinéma français et américain est un fait acquis : elle ne saurait en rester à la diffusion des films, qui rencontre déjà un succès notoire aux Etats-Unis grâce notamment au programme TOURNEES/FACE qui finance la découverte de films récents (moins de cinq ans) dans près de 50 universités.

Apres le succès confirmé de l’opération “On Set with French cinema” qui a permis depuis deux ans aux étudiants en cinéma américain (New York, Columbus/Ohio, Chicago, Los Angeles, San Francisco) de rencontrer des réalisateurs français lors de master class, la prochaine étape consistera à encourager des échanges croisés d’étudiants et d’enseignants entre les deux pays.

Les principaux responsables des écoles majeures françaises et américaines : FEMIS, Ecole Louis Lumière et l’ESAV (Université de Toulouse) en France, NYU, Columbia et SVA à New York, USC, USCLA, AFI et CALARTS à Los Angeles, ont été approchés pour évaluer la possibilité de proposer dès l’automne à quelques étudiants de poursuivre une partie de leur cursus dans une école étrangère.

Cette initiative converge avec la préoccupation actuelle d’un certain nombre de ces écoles de sortir d’un contexte national et de permettre aux futurs cinéastes de confronter leur savoir faire dans d’autres milieux. L’idée d’échanges s’affronte à une réalité : le problème des cursus différents, non seulement sur un plan international, mais également au sein même de chaque école. Ces différences sont à la fois pédagogiques et structurelles : le nombre d’étudiants par promotion diverge considérablement d’une école à l’autre, sans oublier les contraintes financières (universités privées ou publiques).

Jacques Arlandis, directeur de l’Ecole Louis Lumière, présent à New York au Festival International de Film d’étudiants à NYU à l’automne 2003 cherchait déjà des rapprochements pour initier des coproductions avec des étudiants américains : une réalisation est en cours avec le Brésil et il est prêt à tenter l’expérience avec des universités américaines. Christine Decognier, responsable des relations internationales de l’ESAV venue à New York et Los Angeles en décembre dernier a déjà reçu plusieurs propositions, notamment de School of Visual Art à New York prêt à concrétiser un échange d’étudiants dès octobre 2005.

Une mission de Marc Nicolas, Directeur, et Pascale Borenstein, responsable des Relations Extérieures de la FEMIS, se déroulera fin février à New York et Los Angeles : en effet, la FEMIS introduit dans le cursus de ses étudiants, dès la rentrée prochaine, un séjour à l’étranger de six mois et souhaite trouver une ou deux universités partenaires aux Etats-Unis.

Si pour le moment, la priorité est donnée aux échanges dans le domaine de la pratique du cinéma, ne sont pas exclus des rapprochements en matière de théorie et de critique du cinéma, discipline où la France excelle, aux dires des partenaires américains.

Marie BONNEL


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire