Cinéma

Éditions 2009 de l’American Film Institute et de l’American Film Market

Date: 11/12/2009


American Film Institute

American Film Institute

Succès de l’AFI fest qui a réuni 65 000 spectateurs et de nombreuses vedettes hollywoodiennes. Résultats mitigés à l’AFM malgré 8 000 professionnels présents et plus de 480 projections dont 75 Premières mondiales.

Chaque année à la fin du mois d’octobre, alors que le pays tout entier célèbre la fête d’Halloween, Los Angeles accueille deux événements-clefs de l’industrie cinématographique : l’AFI Fest, l’American Film Institute Film Festival et l’AFM, l’American Film Market. Partenaires depuis 2004, ces deux événements en s’associant ont su créer une véritable passerelle entre un festival qui met à l’honneur le septième art et un marché où règne la loi du business.


1. L’American Film Market :

Organisé par l’Independant Film and Television Alliance (IFTA), l’American Film Market a réuni pour son 30ème anniversaire plus de 8000 professionnels de l’industrie du cinéma du 4 au 11 novembre 2009.

Ce rendez-vous incontournable fut cette année encore le passage obligé de nombreux acheteurs vendeurs, avocats, agents, réalisateurs, producteurs, ou représentants de la presse, tous venus des quatre coins du monde. Pendant huit jours 486 films ont été projetés dans 28 langues différentes (38 % de films en langue étrangère contre 29% en 2004). A noter, 75 premières mondiales et 328 premières américaines, en plus des nombreux séminaires et ateliers.

L’AFM est le premier marché du film aux Etats-Unis, avec en moyenne près de 800 millions de dollars d’accords négociés.

Comme chaque année, la présence française a été importante : plus de 20 sociétés françaises de production et de distribution audiovisuelle (Artédis, Bac Film, Celluloid Dreams, Coach 14, Elle Driver, Eurociné, EuropaCorp, Films Distribution, Gaumont, Kinology, Le Pacte, Memento Film, Other Angle Pictures, Overlook Entertainment, Pathé Distribution, Roissy Films, SDN Groupe M6, StudioCanal, TF1 International, Wide Management, Wild Bunch), la délégation d’Unifrance et du bureau du film du Consulat de France à Los Angeles.

Ces deux derniers ont de nouveau organisé la désormais traditionnelle soirée française de l’AFM dans les salons de l’hôtel Merigot. Cette soirée, qui met à l’honneur les distributeurs internationaux de films français, a réuni près de 400 personnalités clefs de l’industrie du film aux côtés des représentants des sociétés françaises.

Bien que les chiffres et accords ne soient encore que partiellement révélés à ce jour, les organisateurs de l’AFM ont déjà informé la presse que si la baisse d’environ 10% des vendeurs présents était bien réelle (ils étaient 412 à faire le voyage en 2008 contre 369 cette année), elle fut compensée par l’arrivée d’un grand nombre de nouveaux acheteurs sur le marché (il a été noté une augmentation de 4% des acheteurs soit 80 nouveaux acheteurs accrédités par rapport à 2008 dont 13 provenant de Corée du Sud, 10 des Etats-Unis, 7 de Russie et 5 de Chine). Cette nouvelle vague d’acheteurs ajoutée à un dollar très avantageux aurait selon l’AFM était bénéfique aux acheteurs étrangers.

Il n’en reste pas moins que l’ambiance sur le marché était cette année relativement calme même si la presse spécialisée a unanimement relevée une campagne d’achat «agressive» de la part des acheteurs. Une amélioration donc par rapport à l’année dernière où ces derniers subissaient de plein fouet les conséquences de la crise avec des possibilités d’achat considérablement réduites. Les vendeurs français consultés, s’ils reconnaissent une baisse de la fréquentation globale du marché, s’accordent à dire qu’au final ils ont bien obtenu les rendez-vous escomptés et qu’ils n’attendaient de toutes façons pas de grands contrats à l’AFM, la distribution étant en grande mutation et la crise ayant frappé durement le secteur ces derniers mois. Il reste très difficile de placer des films en langue étrangère, notamment auprès des dernières divisions classiques des grands studios très affaiblies (Miramax, Fox searchlight) ou des indépendants comme Lion’s gate et Overture. Seule solution : les petits indépendants (Music Box, Lorber, Strand Releasing) qui achètent peu et à bas-prix, ou les acheteurs ayant besoin de nombreux titres pour alimenter des chaînes de télévision ou de VOD (IFC, Magnolia). Dans ce contexte, Sony Pictures Classics devient de plus en plus incontournable pour une véritable sortie salle d’envergure pour un film français.



2. L’American Film Institute Film Festival :

Une fois de plus, l’American Film Institute Festival a confirmé la place privilégiée qu’occupe le festival dans la capitale mondiale du cinéma en accueillant plus de 66 000 spectateurs du 30 Octobre au 7 Novembre, notamment dans la salle mythique du Chinese Theater.

Cette année, les stars hollywoodiennes ont affiché leur présence : de Wes Anderson, venu présenter son dernier film Fantastic Mr Fox lors du gala d’ouverture en compagnie de toute son équipe dont l’acteur Bill Murray, à Robert de Niro, qui est également venu pour la projection de son film Every body is fine en compagnie de Drew Barrymore et Kate Beckinsale, sans oublier Eva Mendes, Viggo Mortensen, ou encore Oprah Winfrey, Mo’Nique et Will Smith venus défendre le film de Lee Daniels, Precious.

Au-delà de cet aspect people, la véritable star du festival n’en était pas moins la surprenante réforme prise par le comité dirigeant du festival sur l’initiative de Rose Kuo (Directrice de la programmation de l’AFI Fest). Cette initiative intitulée «see a film on us» a permis d’offrir gratuitement les billets pour les 84 projections du festival (dont 16 court-métrages et 12 documentaires) en échange d’une réservation par Internet.

Une autre innovation majeure de cette édition 2009 fut la mise en place du programme 20/20 (avec le support de diverses agences culturelles et diplomatiques américaines et étrangères dont le National Endowment for the Humanities, le National Endowment for the Arts, ou le President’s Comittee on the Arts and the Humanities). Ce programme destiné aux professionnels du monde entier a pour but de favoriser les échanges culturels entre différents pays et de permettre la projection de films du monde entier en invitant des réalisateurs de toutes nationalités à venir défendre des films dont les thèmes et problématiques sont trop souvent passés sous silence par les majors.

Ce programme a notamment permis à deux coproductions françaises, London River de Rachid Bouchareb et First of all Felicia de Melissa de Raaf d’être présentées à un large public à Hollywood.

Malgré une baisse importante du nombre total de films sélectionnés, la France a gardé une place privilégiée dans le festival, grâce au soutien du Bureau du Film du Consulat de France à Los Angeles. Le partenariat établi entre les deux institutions incluait notamment la promotion active des productions et coproductions françaises sélectionnées, mais aussi la présentation du film Bellamy de Claude Chabrol par l’attaché audiovisuel à Los Angeles.

Bénéficiant de la très grande visibilité offerte par ce festival (on dénombre près de 600 accréditations presse pour le festival), les films de production ou coproduction française présentés étaient les suivants:

Bellamy de Claude Chabrol
Un Lac de Philippe Gandrieux
Panique au village de Stephane Aubier et Vincent Pattar
Le ruban blanc de Michael Haneke
La Danse de Frederick Wisman
Looking for Eric de Ken Loach
Ne change rien de Pedro Costa
Petition de Zhao Liang
Vincère de Marco Bellochio
To die like a man de Joao Pedro Rodriguez
First of all Felicia de Melissa de Raaf
London River de Rachid Bouchareb
Women without piano de Javier Rebollo

Le festival s’est achevé avec l’annonce par le jury (composé entre autres de l’actrice et réalisatrice française Julie Delpy) des gagnants du prix New Light 2009 : Fish Tank d’Andrea Arnold et Women without piano, une coproduction franco-espagnole de Javier Rebollo.

Mathieu Fournet
Avec Sarah Galau et Mathieu Debusschere


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire