Cinéma

Festival International du Film de Palm Springs : un festival pour “cinévores” !

Date: 06/01/2007


Festival International de Palm Springs

Festival International de Palm Springs

Le 18e festival de Palm Springs (4-15 janvier) a une fois de plus battu des records de films projetés et d’invités conviés à rencontrer le public. En 11 jours de festivités, les cinéphiles ont “dévoré” les 254 longs métrages et documentaires de la sélection. 73 pays étaient représentés et plus de 300 réalisateurs, acteurs et scénaristes avaient fait le déplacement.

La sélection française était à la hauteur de ces chiffres éloquents : 31 films et co-productions qui ont de manière générale rencontré un grand succès et ont fait de la France le pays le mieux représenté au festival en terme de nombre de films comme de cinéastes présents. Jacques Fieschi, l’auteur et réalisateur de «La Californie» (French California) avait fait le voyage. Les deux projections de son film se sont déroulées à guichets fermés. Il a même fallu ouvrir à chaque fois une deuxième salle pour accueillir les nombreux spectateurs. Egalement présente pour défendre son film, «L’enfant d’une autre», Virginie Wagon a pu répondre aux questions des spectateurs un peu perturbés par l’intensité du film. La soirée française (French Gala), désormais traditionnelle pendant le festival, a honoré le film d’Antoine de Caunes «Désaccord parfait» avec Charlotte Rampling et Jean Rochefort. La réception qui suivi la projection, à laquelle assistaient de nombreux journalistes et officiels de la région, a donné lieu à des échanges nourris sur le thème du cinéma français.

Autre soirée d’importance, la projection du film «Avenue Montaigne» (Fauteuils d’Orchestre) de Danièle Thompson, dans la plus grande salle dont dispose le festival (1100 places). Danièle Thompson a accueilli les réactions émues et chaleureuses de l’assemblée. Rappelons que la scénariste/réalisatrice était venue en Californie pour promouvoir son film, en lice dans la course à une nomination aux oscars dans la catégorie meilleur film étranger.

Point d’orgue du festival, l’hommage à l’équipe de comédiens du film «Babel» de Alejandro Gonzales Inarritu, et son défilé de stars sur le tapis de l’auditorium de l’Université de Palm Springs, dont Brad Pitt, Cate Blanchett et Rinko Kikuchi.

Même si l’on peut reprocher au festival de ne pas toujours intéresser les professionnels de l’industrie du cinéma, il est indiscutable que les grands films de l’année se retrouvent tous en sélection. Et la position de l’événement dans le calendrier, en pleine période de prix (Golden Globes, Oscars, etc.), en fait donc une excellente vitrine pour les films, d’où la section réservée aux films étrangers en compétition pour une nomination aux oscars (Award buzz).

Laurent Morlet


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire