Cinéma

Festival International du film de Toronto – un marché qui s’organise.

Date: 11/09/2013


Toronto International Film Festival

Souvent qualifié de tremplin vers les Oscars, le TIFF (Toronto International Film Festival) a cette année encore présenté une abondante sélection de films français accompagnée d’une délégation nombreuse grâce à l’action d’Unifrance. 34 productions et co-productions françaises ont ainsi fait partie de l’édition 2013.

Il s’agit aussi pour les professionnels du cinéma d’un rendez-vous incontournable. En effet le festival, même sans marché institutionnalisé, reste l’un des principaux lieux de ventes  internationales et représente une très bonne rampe de lancement pour le marché nord-américain et anglophone en général.

Parmi les films français les plus attendus, “La Vie d’Adèle”, Palme d’or à Cannes, a été projeté en présence de l’équipe du film lors de la première soirée du festival – le film, déjà acquis par Mongrel/Metropole sortira à l’automne au Canada. Quelques autres grands noms du cinéma français ont vu leur films présentés en première mondiale à Toronto : “Quai d’Orsay” de Bertrand Tavernier, “L’amour est un crime parfait” des frères Larrieu, “Violette” de Martin Provost, ou encore “Abus de faiblesse” de Catherine Breillat.

Depuis quelques années le TIFF cherche à développer la partie professionnelle de son programme, qui a été structurée cette année avec une thématique par jour, sur des sujets allant de la production au transmedia en passant par une journée consacrée au documentaire. L’Asian Film Summit proposait une journée consacrée uniquement au marché asiatique afin d’approfondir et de faciliter les collaborations avec cette région du monde. Une façon pour le festival de se positionner comme un lieu privilégié de rencontre avec les grands noms du cinéma et de l’audiovisuel du marché asiatique. Pari réussi pour cette année.

Parmi les intervenants, Denis Friedman, producteur français de longs métrages fiction et animation (dont 3 projets en coproduction avec le canada), invité par les services culturels français au Canada, a participé aux discussions concernant l’animation lors de l’Asian Film Summit ainsi qu’au panel sur la relation producteur distributeur lors de la journée consacrée à la distribution. Les nouvelles plateformes de distribution et notamment la vidéo à la demande ont fait l’objet de plusieurs panels, Amandine Durr, Premium offer manager chez Dailymotion, également invitée par les services culturels, a présenté les nouvelles offres du groupe français au sein du panel “New tools of Direct Distribution“.

Un très beau succès pour ces programmations qui ont fait salle comble à chaque présentation et qui offrent, avec Producers Lab et l’International Financing Forum une programmation professionnelle de qualité sur les thématiques attendues et de belles occasions de réseautage.

Le film “12 years a slave” de Steve McQueen a remporté cette année le prix du public. Le festival a en effet la particularité de ne pas avoir de compétition internationale, mais un prix réservé à ses festivaliers, ce qui permet au film de se lancer dans la course aux oscars avec une longueur d’avance : Ainsi, les 35 derniers “People’s Choice Award” du Festival de Toronto ont représenté 113 nominations aux Oscars, dont 11 dans la catégorie meilleur film.

Sarah Arcache


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - Festival International du film de Toronto &ndas… | 11.09.13

[…]   […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire