Cinéma

Films Français : pleins feux sur Chicago, fin 2004

Date: 15/01/2005

Le dernier trimestre de l’année a été plus que jamais celui du cinéma français dans la région de Chicago.

-Le Chicago International Film Festival (www.chicagofilmfestival.com), le plus ancien festival “de compétition” des Etats-Unis, fêtait son 40ème anniversaire, toujours à l’initiative de l’infatigable Michael Kudsa : quatorze long métrages et documentaires français (Ch. Ackerman, JL. Godard, R. Depardon, T. Gatlif, P. Salvadori, A. Fontaine, B. Jacquot, C. Barrahr, L. Masson), et plusieurs coproductions, ainsi qu’un hommage à Patrice Chéreau que ce dernier n’a pu honorer pour des raisons personnelles. “10ème chambre, instants d’audience” et “Les Choristes” ont été primés.

-Dans le cadre de “Playing French“, l’important festival de théâtre français mis en place par le poste de Chicago et ses partenaires français et américains, Armand Gatti et Fernando Arrabal sont venus présenter leurs œuvres et plusieurs documentaires (Comédie française, Bernard Marie Koltes) ont été salués par le public.

-A Reeling, le plus ancien festival de films gay américain, The Chicago International Lesbian and Gay Film Festival a présenté des œuvres de Sylvie Verheyde, Patrick Grandperret et Rémi Lange.

-Plusieurs titres français ont également été diffusés dans le cadre du Chicago International Children Film Festival (www.ciff.org), le plus important festival pour enfants de toute l’Amérique du Nord : un effort spécifique en direction de cette manifestation gagnerait à être organisé à partir de France…

-Le prestigieux Humanities Festival (www.chfestival.org), dédié cette année au thème du temps (Time), a invité auteurs, intellectuels et artistes de renommée mondiale. Gérard Mordillat et Jérôme Prieur sont venus présenter et commenter les deux fois 5 heures des “Origines du christianisme”.

-Enfin, en décembre, la huitième édition du Festival of New French Cinema, coproduit par Facets Multimedia et le Service Culturel de Chicago, a comme chaque année apporté aux cinéphiles (apparemment pas rassasiés…) un large échantillon de la jeune création cinématographique française : soit quinze films, avec un bon taux de fréquentation et un large succès critique. TV5 et Comcast ont soutenu ce festival.

En 2005, on recommence… toute l’année bien sûr !

Diane Eberhardt


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire