Cinéma

“For the love of Movies: the Cinema of Benoit Jacquot”

Date: 18/06/2006


Benoît Jacquot

Benoît Jacquot

Du 23 juin au 11 juillet 2006, le Lincoln Center accueille une rétrospective exhaustive de l’œuvre de Benoît Jacquot.

Comme chaque été, The Film Society of Lincoln Center rend hommage à un réalisateur français et présente au public de larges aperçus de son œuvre. L’an dernier, il s’agissait d’une rétrospective Louis Malle, à l’initiative de son fils Manuel. En 2004, le Lincoln Center se consacrait à Maurice Pialat en réunissant l’ensemble de ses longs métrages, courts et séries TV. Cette année, la rétrospective Benoît Jacquot se compose de fictions et documentaires appartenant à la fois au cinéma et à la télévision, soit une trentaine de films au total, qui sont distribués aux Etats-Unis pour la plupart (des longs-métrages).

En commençant sa carrière pour la télévision avec des adaptations de Kafka, Blanchot, Dostoïevski, James, etc., Benoît Jacquot a un parcours et une œuvre singulière : dans les années 90, il se lance en Amérique du Nord, à travers des films mettant en scène de grandes actrices françaises (Deneuve, Ledoyen, Huppert, Godrèche, Kiberlain, Le Besco…) et offre à voir son thème de prédilection: le sentiment amoureux et sa psychologie. Le festival de Toronto lui offre une rétrospective en 1997. Il est désormais l’un des auteurs les plus prolifiques du cinéma français et fait preuve d’une diversité rare tout en gardant son style : theâtre (“La fausse suivante”), cinéma d’auteur (“Les mendiants”), films d’époque (“Sade”), série télévisée à gros budget (“Marie Bonaparte”), opéra (“Tosca”)…

La rétrospective intitulée: ” For the Love of Movies: The Cinema of Benoît Jacquot” commence le 23 juin en compagnie du réalisateur qui présentera les films projetés ce soir-là, accompagnés d’une réception en son honneur offerte par les Services culturels de l’Ambassade et le Lincoln Center.. La série circulera ensuite à Washington et Boston.

Alicia Siffrein-Blanc


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire