Cinéma

Forte présence française à la 33ème édition du Festival du Film de Toronto (4-13 sept. 2008)

Date: 08/09/2008


Toronto International Film Festival

Toronto International Film Festival

30 Films français (ou majoritairement français) projetés en présence d’une trentaine de cinéastes et acteurs français.

Le Festival International du Film de Toronto (TIFF) est considéré depuis quelques années maintenant comme « une plaque tournante du cinéma nord-américain […] transformant la ville en rampe de lancement officielle de la saison cinéma nord-américaine » (Le Monde du 11 sept.). Pour la 33ème édition du festival, c’est un total de 312 films venus de 64 pays différents qui ont été programmés. Parmi eux, la France figure parmi les mieux représentés : 30 productions ou coproductions majoritairement françaises. Six d’entre elles sont des premières mondiales (sur un total de 116 premières mondiales présentées au TIFF). A cela s’ajoutent 19 coproductions minoritairement françaises.

Deux films français ont été projetés en « Gala », section la plus prestigieuse et qui ne présente que 20 films. Il s’agit de La Fille de Monaco d’Anne Fontaine et de L’Instinct de Mort de Jean-François Richet.

Les films français ont pu être pour la plupart projetés en présence d’au moins un membre de l’équipe du film. Grâce au soutien d’Unifrance, une trentaine d’acteurs et de réalisateurs français se sont rendus à Toronto pour présenter leurs films: Louise Bourgoin, Vincent Cassel, Clovis Cornillac, Romain Duris, Isabelle Huppert, Gérard Jugnot, Kristin Scott Thomas, Félicité Wouassy, Barmak Akram, Olivier Assayas, Christophe Barratier, Gilles Bourdos, Claire Denis, Arnaud Desplechin, Karim Dridi, François Dupeyron, Mabrouk El Mechri, Anne Fontaine, Amos Gitai, Pascal Laugier, Arnaud des Pallières, Rithy Panh, Martin Provost, Jean-François Richet, Barbet Schroeder, Werner Schroeter, Agnès Varda, Franck Vestiel…

La présence des stars ajoute à l’aspect festif du festival et compte pour beaucoup dans la promotion des films. Ceux-ci ont été dans l’ensemble bien accueillis par le public. Notons que le TIFF n’est pas un festival réservé aux professionnels. Il constitue une plateforme essen- tielle pour présenter la production cinématographique française récente à un large public nord-américain et ainsi capter ses réactions. On peut souligner en particulier l’ovation faite à Agnès Varda, à Vincent Cassel ou à l’équipe du film de Christophe Barratier, Faubourg 36. L’écho des films français dans la presse est cependant relativement discret. On notera tout de même quelques articles particulièrement enthousiastes (voire dithyrambiques) pour les films de Philippe Claudel, Il y a longtemps que je t’aime, et d’Agnès Varda mise à l’honneur avec la projection de son premier film (Pointe-Courte, 1955) et de son documentaire autobiographique (Les plages d’Agnès, 2008). JCVD de Mabrouk El Mechri aussi a été très bien reçu du public et de la presse. Il a fait la couverture de l’hebdomadaire gratuit Eye Weekly (193 000 lecteurs par semaine) suivie d’une double page élogieuse présentant le film comme « l’un des plus surprenants de l’année » (édition du 4 septembre) et, à la fin du festival, comme « l’un des deux seuls vrais triomphes du festival » (édition du 11 septembre) avec le film « The Wrestler » de Darren Aronofsky qui a reçu le lion d’or à Venise. 35 Rhums de Claire Denis a également fait l’objet d’une excellente critique dans Variety qui souligne que « le film a besoin du soutien de la critique pour entrer dans les salles d’art et d’essais ». C’est d’ailleurs le cas de bien d’autres films indépendants car le marché est particulièrement « mou », confirmant le ralentissement déjà observé à Cannes.

Pour mémoire, liste des productions françaises ou coproductions majoritairement françaises présentées au TIFF 2008:
35 Rhums de Claire Denis
Un Conte de Noël d’Arnaud Desplechin
Dernier Maquis de Rabah Ameur-Zaïmeche
Eden Log de Franck Vestiel
Expectations de Mahamat-Saleh Haroun
Genou d’Artémide de Jean-Marie Straub
La Fille de Monaco d’Anne Fontaine
Hooked d’Adrian Sitaru
Inju, la bête dans l’ombre de Barbet Schroeder
Il y a longtemps que je t’aime de Philippe Claudel
JCVD de Mabrouk El Mechri
Je veux voir de Joana Hadjithomas et Khalil Joreige
Kabuli Kid de Barmak Akram
Khamsa de Karim Dridi
L’Empreinte de l’ange de Safy Nebbou
Parc d’Arnaud des Pallières
Faubourg 36 de Christophe Barratier
Plages d’Agnès d’Agnès Varda
Plus tard tu comprendras d’Amos Gitai
Pointe-courte d’Agnès Varda
Salamandra de Pablo Agüero
L’Heure d’été d’Olivier Assayas
Nuit de chien de Werner Schroeter
Aide-toi, le ciel t’aidera de François Dupeyron

Dont six premières mondiales :
Et après de Gilles Bourdos
Un barrage contre le Pacifique de Rithy Panh
L’Instinct de Mort de Jean-François Richet
Martyrs de Pascal Laugier
Mia et le Migou de Jacques-Rémy Girerd
Séraphine de Martin Provost

Pervenche Beurier


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire