Cinéma

Halte au piratage numérique

Date: 14/04/2002

Les échos retentissants du procès fait à Napster l’an dernier n’ont pas changé les habitudes des internautes qui ne cessent de pirater musiques et images (films ou autres) sur l’Internet. Excédés de voir leurs films disponibles gratuitement sur le web, les studios hollywoodiens s’attaquent désormais aux fabricants d’ordinateurs en leur demandant de brider leurs machines afin d’empêcher les téléchargements abusifs. Selon les fabricants, un tel dispositif irait à l’encontre des progrès de la technologie. Le New York Times analyse la confrontation entre les deux milieux.

Piracy or Innovation? It’s Hollywood vs. High Tech“, de AMY HARMON, The New York Times, 14 mars 2002


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire