Cinéma

“L’actrice française Cotillard brille aux Oscars” (Reuters), “Cotillard est au sommet du monde” (Los Angeles Times)

Date: 11/02/2008


Marion Cotillard © Evan Agostini/AFP

Marion Cotillard © Evan Agostini/AFP

En guise d’article, une fois n’est pas coutume mais le moment est historique, une brève revue de la presse américaine au lendemain de la consécration de Marion Cotillard lors de la cérémonie des Oscars. Elle fait aujourd’hui la une des quotidiens comme des revues spécialisées pour sa belle victoire symbolique d’une cérémonie finalement très européenne. Dans un papier titré « Et le prix n’est pas allé à Hollywood » le Los Angeles Times résume l’impression générale en expliquant que « presque tous les prix principaux ont été décernés à des étrangers ou des outsiders iconoclastes du show business. Chaque acteur récompensé est étranger et le film dominant de la cérémonie, « No Country for Old Men », est l’œuvre de deux frères du Minnesota qui n’ont jamais réalisé de films dans la tendance hollywoodienne au cours de leur carrière déjà longue de trois décennies ».

Du Washington Post au New York Times, de Variety à Hollywood Reporter, du New York Sun au Los Angeles Times, les journalistes ont rappelé que si Marion Cotillard était une des deux favorites pour l’Oscar, sa victoire sur Julie Christie est cependant inattendue et historique puisqu’elle est la première française a remporter le trophée depuis Simone Signoret en 1960 et seulement la deuxième actrice à l’obtenir pour un film étranger parlé dans une langue étrangère, après Sophia Loren en 1961 (pour son rôle dans La Ciociara de Vittorio de Sica). Tous les commentateurs rappellent la qualité de sa prestation dans La Môme et sont charmés par son discours qualifié par beaucoup comme le plus frais et le plus émouvant de la soirée.

Belle unanimité donc de la presse américaine pour Marion Cotillard, unanimité constatée d’ailleurs depuis la première projection du film à New York à l’occasion de l’ouverture des Rendez-Vous With French Cinema, il y a tout juste un an…

Sandrine Butteau


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire