Cinéma

L’industrie du cinéma trouve un bol d’air dans les kiosques de location

Date: 01/02/2010



Redbox

Un milliard de dollars, telle est la somme que les kiosques de location de DVD ont rapporté en 2009 à l’industrie américaine du cinéma.

D’après les données communiquées par Rentrak, en 2009 les locations de DVD ont augmenté de 4,1% aux Etats-Unis et celles de Blu-ray de 48% par rapport à 2008, pour atteindre un chiffre d’affaires de 6,5 milliards de dollars.

Les loueurs habituels ayant enregistré une baisse de 3,2% des locations (notamment Blockbuster), la croissance du secteur est entièrement due aux kiosques. Leurs revenus ont en effet augmenté de 94%. En position de quasi-monopole sur le marché américain, Redbox approche le milliard de dollars de chiffre d’affaires en 2009. En comparaison, les ventes de DVD et de Blu-ray ont chuté de 13,7% pour atteindre 12,2 milliards de dollars.

Avec 20 000 kiosques à travers le pays, Redbox est le leader incontesté de ce nouveau format de location. Le principe, à savoir un dollar par nuit de location, est controversé, mais reste soutenu par certaines grandes maisons de production contrôlant 40% du marché. Sony Pictures Home Entertainement, Paramount Home Entertainement, Lionsgate et Walt Disney Studios sont autant de géants de l’industrie cinématographique américaine à distribuer les films à travers Redbox immédiatement après leur sortie en DVD.

De leur côté, Universal Studios, Twentieth Century Fox et Warner Home Entertainement, contrôlant également 40% du marché, imposent un délai de 28 jours avant la distribution de leurs nouveaux DVD par Redbox. Mais la société ne se laisse pas faire et poursuit actuellement en justice chacun de ces réfractaires pour atteinte aux lois anti-trust américaines.

Kiosks lift video business, de Marcy Magiera, Variety, le 4 janvier 2010

Maxime Redon


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire