Cinéma

La 53ème édition du New York Film Festival affiche une forte représentation française et rend hommage à Chantal Akerman

Date: 20/10/2015


NYFF (c. P. May) NYFF ©P. May

La 53ème édition du New York Film Festival, qui s’est tenue du 25 septembre au 11 octobre 2015 à la Film Society du Lincoln Center, aura mis le cinéma français à l’honneur de façon exceptionnelle avec 13 films sur 28 dans la sélection principale, français ou de coproduction française.

Arnaud Desplechin est venu présenter son dernier film Trois Souvenirs de ma jeunesse au festival pour sa première en Amérique du Nord, ainsi que Michel Gondry qui a montré Microbe et Gasoil, projeté en avant-première nationale. Thomas Bidegain était également présent pour parler de son premier film en tant que réalisateur, Les Cowboys, de même diffusé pour la première fois aux États-Unis.

Ce fut l’occasion pour le public américain de découvrir L’Ombre des femmes, en présence de son réalisateur Philippe Garrel et de sa comédienne Clotilde Courau. On retrouvait aussi dans la sélection du festival La Loi du marché, le dernier film de Stéphane Brizé couronné du Prix d’interprétation masculine à Cannes, projeté en avant-première nord-américaine. Parmi les séances spéciales, The Memory of Justice (1976) a bénéficié d’une présentation en version restaurée, en présence de son réalisateur Marcel Ophüls.

NYFF 2015 Garrel

Philippe Garrel venu présenter son film L’Ombre des femmes ©P. May

Cette 53ème édition a accueilli les premières américaines d’une multitude de coproductions françaises, toutes passées (voire récompensées) par le Festival de Cannes : le triptyque Les Milles et une nuits de Miguel Gomes (coproduit par Arte France Cinéma, Agat Films & Cie / Ex Nihilo et Shellac), The Lobster de Yorgos Lanthimos (coproduit par Haut et Court), Mia Madre de Nanni Moretti (coproduit par Le Pacte et Arte France Cinéma), Cemetery of Splendour de Apichatpong Weerasethakul (coproduit par Anna Sanders Films), Vers l’autre rive de Kiyoshi Kurosawa (coproduit par Comme des Cinémas), Moutains May Depart de Jia Zhang-ke (coproduit par Arte France Cinéma et MK2) et Le Trésor de Corneliu Porumboiu (coproduit par Les Films du Worso, Rouge International et Arte France Cinéma).

Dans le cadre de sa sélection de documentaires, le Film Society of Lincoln Center a accueilli Carmen Castillo pour la première de son film On est vivants ; le public nord-américain a aussi pu découvrir le documentaire Homeland (Iraq Year Zero) réalisé par Abbas Fahdel, en sa présence. Enfin, la réalisatrice avant-garde Ana Vaz, venue présenter son court métrage Occident, a reçu le Kazuko Trust Award 2015, qui récompense les qualités d’innovation d’un artiste dans le champ de l’image animée.

Le New York Film Festival avait programmé dans sa sélection principale No Home Movie, le dernier film de Chantal Akerman, sélectionné en compétition au Festival de Locarno et présenté en avant-première aux États-Unis. Décédée le 5 octobre dernier, les Services culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis et le NYFF ont rendu hommage à la cinéaste belge en organisant des projections gratuites de Jeanne Dielman, 23 quai du Commerce, 1080 Bruxelles et de Chantal Akerman par Chantal Akerman.

Le département cinéma des Services Culturels de l’Ambassade de France accompagne le NYFF et la Film Society of Lincoln Center tout au long de l’année, en leur apportant son soutien en termes de logistique et de communication, en invitant des réalisateurs à venir présenter leurs films et en organisant des événements en présence des artistes, de la presse et des professionnels de l’industrie cinématographique. Cette année encore, les Services culturels ont soutenu et célébré la représentation exceptionnelle du cinéma français au sein de cette 53ème édition.

Florent Jarroir


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire