Cinéma

L’académie des oscars poursuit son ouverture et le renouvellement de ses membres. De nombreux français et francophones parmi les élus.

Date: 27/06/2018


L’Academy of Motion Picture Arts and Sciences ou AMPAS

Comme chaque année, l’académie des Oscars invite de nouveaux membres à rejoindre ses rangs. En 2018, les invitations envoyées atteignent le nombre record de 928 et illustrent la volonté de l’académie de renouveler ses membres et la pertinence de ses choix artistiques. C’est presque 600 de plus par rapport à 2015 et cela porterait le nombre de membres à 9.226.

Pour répondre aux différents scandales qui ont touché l’industrie cinématographique récemment, (notamment la campagne #OscarsSoWhite en 2016 et l’affaire Weinstein il y a quelques mois), l’académie a pris les choses en main et invité de nombreuses femmes, et diversifié ses invitations à l’international et auprès des communautés hispanique et afro-américaine aux Etats-Unis.

Parmi toutes les invitations envoyées, 38% concernent des personnes issues des diversités ou de nationalité étrangères, ce qui augmenterait leur présence globale au sein du groupe de 13 à 16% par rapport à l’année dernière.

De la même manière, les femmes représentent 49% des invitations de cette année. Si elles acceptent toutes, leur part de représentation au sein de l’académie passerait de 28% à 31% comparé à 2017.

Les nouveaux membres potentiels viennent de 59 pays différents et la francophonie est particulièrement bien représentée dans les différentes catégories.

Parmi les interprètes invités à rejoindre l’académie, on retrouve l’acteur franco-américain Timothée Chalamet, tout juste auréolé du succès de Call Me By Your Name ; l’actrice franco-algérienne Sofia Boutella, très en vogue en ce moment, elle s’illustre dans de nombreux films américains à gros budget tels que Kingsman : Services Secrets, Star Trek : Sans Limites, ou encore Atomic Blonde aux côtés de Charlize Theron ; l’acteur franco-marocain Saïd Taghmaoui récemment vu dans Wonder Woman ; Eva Green, très présente sur les écrans aux Etats-Unis et que l’on verra prochainement à l’affiche de Dumbo, l’adaptation du dessin animé de Disney en prises de vues réelles réalisée par Tim Burton. Tahar Rahim, Aurore Clément, Emmanuelle Seigner et Léa Seydoux complètent la liste.

Derrière la caméra, la réalisatrice et scénariste libanaise Nadine Labaki lauréate du prix du jury au dernier festival de Cannes pour son film Capharnaüm est invitée à rejoindre l’académie tout comme Ziad Doueiri et Robin Campillo, dont L’Insulte et 120 Battements par Minute, leurs derniers films respectifs, représentaient le Liban et la France dans la course à l’Oscar du meilleur film étranger. Laurent Cantet, Michel Gondry, Rebecca Zlotowski, Jean-Pierre Jeunet, Bertrand Bonello, Alain Guiraudie, Arnaud Desplechin, Emmanuel Bourdieu, Thomas Bidegain, la réalisatrice sierra-léonaise Mahen Bonetti, fondatrice du festival NYAFF à New York et ambassadrice infatigable du cinéma africain et francophone aux Etats-Unis, et la réalisatrice palestinienne Annemarie Jacir ont tous reçu une invitation. Le chef opérateur belge Christophe Beaucarne ainsi que les directrices de la photographie Céline Bozon (Félicité, L’autre monde), Irina Lubtchansky (Trois souvenirs de ma jeunesse) et Claire Mathon (Mon Roi, L’inconnu du lac) sont aussi invités.

Les scénaristes Julie Peyr, nommée deux fois aux Césars et fidèle collaboratrice d’Arnaud Desplechin ainsi que Guillaume Laurant, nommé aux Oscars pour son travail sur Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain font également partie de la nouvelle liste.

D’autres noms importants ont été ajouté par l’académie tels que le producteur franco-tunisien Saïd Ben Saïd, dont le travail récent compte Elle et Benedetta, le prochain film français de Paul Verhoeven ; Charles Gillibert, fidèle producteur d’Olivier Assayas ; Marie-Ange Luciani, productrice de 120 Battements par Minute ; Sylvie Pialat veuve de Maurice Pialat et productrice de nombreux films comme Timbuktu et L’Inconnu du lac ; la productrice tunisienne Dora Bouchoucha qui a notamment travaillé sur Hedi de Mohamed Ben Attia, sacré meilleur premier film à la Berlinale 2016 ; Caroline Benjo et Carole Scotta, figures emblématiques de la société de production indépendante Haut et Court .

Notons également le recrutement de la monteuse Marion Monnier (Personal Shopper), du compositeur fidèle de Luc Besson, Eric Serra, de la chef décoratrice Aline Bonetto (Un long dimanche de fiançailles) et des créatrices de costume Isabelle Pannetier, Anaïs Romand, Virginie Montel, Carine Sarfati ainsi que Pierre-Jean Laroque.

Source : Academy Invites Record 928 New Members, de Maane Khatchatourian, Variety, 25 juin 2018

Mathieu Fournet & Guillaume Seeleuthner


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire