Cinéma

Le Festival international du film de Toronto (TIFF) acquiert près de 1 500 copies de films pour leur préservation

Date: 22/11/2016


Toronto International Film Festival Toronto International Film Festival

L’accès aux films diminue : les magasins de vidéo disparaissent, le marché du DVD est en berne et les ressources des cinémathèques varient énormément d’une ville à l’autre. Certes, les plateformes de streaming à l’instar de Netflix offrent un large choix de films, mais il semblerait que ce choix n’est qu’illusoire. En effet, des rapports récents ont révélé que le catalogue américain des longs métrages de Netflix est passé de 6 494 films en 2014 à 4 335 en 2016, soit une baisse de 33%. Dans le même temps, la part des créations originales dans le catalogue n’a cessé d’augmenter.

Dans un tel contexte, le rôle de conservation des films joué par des institutions comme le Festival international du film de Toronto (TIFF) semble d’autant plus vitale. Au printemps 2016, la TIFF Cinémathèque proposait un cycle de films intitulé Restaured!, composait de pellicules récemment restaurées de grands réalisateurs parmi lesquels Otto Preminger, Lino Brocka, Marco Bellocchio, King Hu et Chantal Akerman. Dans cette même volonté d’œuvrer à la préservation des œuvres audiovisuelles, le TIFF vient d’annoncer  l’acquisition de 1 460 copies de films en formats 16mm et 35mm.

Ces copies ont été offertes au TIFF par quatre sources majeures : NBC Universal, Mongrel Media, eOne / Les Films Séville et du réalisateur Peter Mettler. Parmi elles figurent 11 films d’Alfred Hitchcock, Profession : reporter de Michelangelo Antonioni, Copie conforme d’Abbas Kiarostami et Dracula de Tod Browning.

“Le TIFF a été notre premier choix pour nous aider à préserver notre collection de films, une bibliothèque d’estampes allant de 1931 à 2006“, a déclaré Jason Fulsom, vice-président principal et directeur général d’Universal Films Canada. “Avec le passage du cinéma contemporain au format numérique, trouver un moyen de préserver les films tournés en 35mm est devenu un défi important. … Nous sommes reconnaissants au TIFF d’être prêt à relever le défi de préserver ces pièces importantes de l’histoire du cinéma“.

Hussain Amarshi, président et fondateur de Mongrel Media, a ajouté: “Mongrel Media a profité de l’incroyable essor du  TIFF au cours des dernières années – donc il était naturel pour nous de lui  faire don de ces copies”.

Le TIFF est sur le point de lancer une campagne de financement appelée Save This Moment, qui vise à couvrir les coûts de stockage, de révision et d’entretien des copies récemment acquises.

Ce merveilleux don nous aidera à continuer à protéger et à projeter les films afin que les générations actuelles et futures puissent profiter de la beauté unique et hypnotique d’un film projeté sur grand écran“, a déclaré Piers Handling, directeur général du TIFF.

Source : TIFF acquires nearly 1,500 film prints for preservation, de Barry Hertz – The Globe and Mail  du mardi 15 novembre

Lucie Carette, chargée de coopération pour l’audiovisuel, Consulat général de France à Toronto


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire