Cinéma

Le groupe français MK2 prend la direction du cinéma du Quartier Latin à Montréal

Date: 29/03/2018


MK2

Après l’échec du rachat en 2016, du cinéma Excentris, le groupe français MK2 annonce le rachat du cinéma du Quartier Latin à Montréal.

Cet achat s’inscrit dans une stratégie de développement plus large portée par France Film, qui possède l’ensemble du quadrilatère de la Cinémathèque québécoise au Quartier latin, et a pour ambition de créer, au sein du Quartier des spectacles, un véritable “pôle cinéma”. Le tout, dans un contexte de déclin de la fréquentation lié à une crise profonde de la cinéphilie et aux mutations actuelles des usages dans le secteur du cinéma (et en particulier au développement fulgurant de la VOD). S’ajoute à cela une offre de moins en moins diversifiée et attractive, puisque selon l’étude publiée cette année par Unifrance, intitulée “nouvelle année noire pour le cinéma français”, le marché du cinéma québécois est aujourd’hui dominé à 88,4% par des films américains contre 5,1% de films québécois et 3% de films français.

Pour revitaliser ce secteur, MK2 entend importer sa vision, qui a fait recette outre-Atlantique : “une autre idée du cinéma”. Après 20 ans d’exercice, le plus vieux multiplex de Montréal s’offre ainsi une “cure de jouvence” avec cette compagnie française réputée pour sa capacité à créer des cinémas pensés tels des lieux de vie, de découvertes et de consommation ouverts sur les villes et aménagés par des designers et artistes reconnus. Le Cinéma se situe en effet, dans un quartier extrêmement populaire et animé de la ville, fréquenté aussi bien par les étudiants, que les touristes ou encore les amateurs de culture de tous âges. Y seront proposé “des films québécois, français et internationaux, si possible sous titrés, de qualité mais aussi populaires, dans un cadre de vie agréable et stimulant, animé avec des cours, des conférences, une saison culturelle de débats et de découvertes”, affirme Nathanaël Karmitz, président du Directoire de MK2. Un espace voué à la réalité virtuelle sera aménagé au 3ème étage du bâtiment, soulignant ainsi la vitalité de ce secteur au Québec. Au rez-de-chaussée, les arcades de jeu disparaîtront pour faire place à une aire ouverte : restauration de qualité, boutique de livres, de DVD et d’objets dérivés de cinéma. Malgré les travaux impliqués par cette reconfiguration, le cinéma devrait demeurer ouvert, palliant ainsi les inquiétudes de la communauté montréalaise.

Plus largement, cette annonce s’inscrit dans la nouvelle stratégie de MK2 d’essaimer hors de Paris  par le rachat de gros complexes de cinéma : à commencer par le Palacio de Hielo à Madrid en juillet dernier (après avoir racheté en 2014 les neuf cinémas du réseau Cine/Sur, principalement basés en Andalousie) ainsi que l’ouverture prévue en 2020 d’un complexe de cinéma dans une ancienne brasserie de Strasbourg. Il s’agit toutefois du premier cinéma lancé outre-Atlantique, avec pour objectif affiché de mettre un pied sur le territoire nord-américain. MK2 ayant le monopole de la distribution des films français sur le territoire canadien, avec la création en 2017 de la marque MK2 Mile End, en association avec Charles Tremblay.

Virgine BAUDRIMONT


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire