Cinéma

Le prix Jean Vigo au MoMA

Date: 17/02/2007

A l’initiative de Véronique Godard, membre du comité du Prix Jean Vigo, le MoMA a organisé, du 10 février au 30 décembre 2006, un hommage à ce prix décerné chaque année depuis 1951. Ce prix, attribué à un film de long-métrage et un film de court métrage, récompense de jeunes cinéastes dont les travaux témoignent d’un esprit d’indépendance et d’une originalité de style.

41 films ont été programmés dont certains devenus des classiques (Le beau Serge de Claude Chabrol, A bout de Souffle de Jean-Luc Godard, La Jetée de Chris Marker, L’enfance nue de Maurice Pialat), des premières œuvres de cinéastes aujourd’hui largement consacrés (Olivier Assayas, Arnaud Desplechin, Bruno Dumont, Cédric Kahn) et d’autres méconnues du public américain.

La série a été inaugurée en présence de Luce Vigo, la fille du réalisateur et trois cinéastes sont venus présenter leurs films : Nathalie Loubeyre pour son premier court-métrage «La coupure» (2003), Jacques Champreux pour son film franco-sénégalais «Bako l’autre rive» (1978), et Bernard Queysanne pour «Un homme qui dort» (1974).

Cette programmation, qui a réuni au total 8938 spectateurs soit une moyenne de 175 spectateurs par séance, a été rendue possible grâce au travail conjugué de Véronique Godard et de Jytte Jensen et Leigh Goldstein du MoMA, et au soutien du Ministère des Affaires Etrangères (Bureau du film de la DAE et Service culturel de New York). Le succès de cette série confirme l’engagement du Moma à présenter du cinéma français -classique ou contemporain- et qu’il reste une des vitrines les plus prestigieuses et efficaces pour le cinéma français aux Etats-Unis.

Sandrine Butteau


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire