Cinéma

L’envolée des salles de cinéma à New York

Date: 24/06/2013


Le Nitehawk Cinema à Brooklyn, NY

De nouvelles salles de cinéma ont récemment ouvert leurs portes à New York et d’autres s’apprêtent à franchir le pas, promettant une programmation plus variée et un accès aux œuvres plus aisée. Voici un tour d’horizon de ces jeunes salles obscures.

Une nouvelle salle de cinéma uniquement dédiée au documentaire ouvrira ses portes au premier semestre 2015. Elle sera implantée chez DCTV, une institution créé en 1972 par deux réalisateurs, Jon Alpert et Keiko Tsuno, qui est devenue depuis un centre d’éducation au film documentaire exemplaire. DCTV offre des ressources à des milliers de réalisateurs et d’étudiants : location d’équipement et de lieux de tournage, projections, master-classes, services de postproduction et programmes éducatifs. Les travaux de DCTV ont d’ailleurs été récompensés par de nombreux prix, parmi lesquels 15 Emmy Awards et 2 nominations aux Oscars.

DCTV souhaite poursuivre son action de démocratisation de l’accès au film numérique. La salle de cinéma qui s’ouvrira promet de pratiquer des prix accessibles et d’accueillir des réalisateurs indépendants afin qu’ils puissent montrer leur travail au public en 3D et 4K, la plus haute résolution disponible. En s’intéressant uniquement aux documentaires, le cinéma de DCTV va accroître le nombre total de projections de films “non-fiction” à New York. L’équipement et l’espace offerts par le cinéma seront totalement adaptés au DCI et rempliront toutes les conditions pour être nommés aux Oscars. Le cinéma de DCTV offrira ainsi la possibilité aux réalisateurs de documentaires de diffuser leur travail à un plus large public.

L’an dernier, on a vu fleurir plusieurs salles indépendantes à la programmation diverse, parmi lesquels le MIST Harlem Cinema (2012) qui accueille le New York City International Film Festival et l’excellent Maysles Cinema du même quartier, dédié à la promotion du film documentaire. À Brooklyn, ce sont Videology (2012), le Williamsburg Cinemas (2012) et le Nitehawk Cinema (2011) qui ont vu le jour avec respectivement des soirées à thème autour du cinéma et une offre originale de location de films, une proposition cinématographique grand public et une sélection de films indépendants accompagnée de menus concoctés selon le scénario de chaque film. DUMBO accueille désormais le reRun Gastropub Theatre (2010) où l’on peut se restaurer en découvrant la fine fleur du cinéma indépendant américain, tandis que le Elinor Bunin Munroe Film Center (2011) a redonné un bel élan à la Film Society of Lincoln Center avec son design très moderne et ses salles multifonctions.

Alamo Drafthouse ouvrira bientôt deux cinémas dans Brooklyn et Manhattan (Upper West Side) et malgré la compétition de plus en plus féroce de Netflix et Amazon, les salles continuent de battre des records de fréquentation. Une étude réalisée par la Motion Picture Association of America a d’ailleurs révélé une légère hausse dans les ventes de tickets et le chiffre d’affaires des salles new-yorkaises. Rien d’étonnant à cette poussée des salles à travers les cinq boroughs de la ville quand on sait que proportionnellement au nombre d’habitants, New York manque encore cruellement de lieux où visionner les dernières sorties comme les titres plus anciens.

Nombre de salles de cinéma par borough :
- Manhattan 36
- Queens 16
- Brooklyn 13
- Bronx 4
- Staten Island 3

Laura Pertuy


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - L’envolée des salles de cin&eacute… | 24.06.13

[...]   [...]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire