Cinéma

Les films de patrimoine français ont du succès aux Etats-Unis !

Date: 01/06/2010



"Mon Oncle" de Jacques Tati

En marge des sorties de nouveaux films français sur les écrans américains, les projections de films de patrimoine continuent de rencontrer un vif succès dans les cinémathèques américaines. En témoignent les cycles de films de Jacques Tati et Alain Resnais, collections mises en place par CulturesFrance et diffusées par le Service Culturel de l’Ambassade de France. Chaque cycle a circulé dans 8 villes pendant 6 mois, dans les grandes métropoles telles que New York, Los Angeles, Boston et Chicago, mais aussi dans des villes plus petites, telles que Columbus (Ohio) et Houston (Texas) pour Resnais et Rochester (New York) et Seattle (Washington) pour Tati. Au total plus de15 cinémathèques ont accueilli au moins un des deux cycles.

Le cycle Jacques Tati comprenait tous les long-métrages du réalisateur, ainsi que trois court-métrages. Le Service Culturel a travaillé en collaboration avec Janus Films, distributeur des films de Jacques Tati, pour assurer le succès de cette tournée qui a coïncidée avec la sortie commerciale de la copie restaurée de Les vacances de M. Hulot. Les films ont d’abord été montrés au MoMA à New York devant un public de plus de 1000 personnes, puis ont circulé dans sept autres villes. Les films de Jacques Tati continuent d’avoir un franc succès auprès du public américain de tout âge, puisque le cycle a réuni plus de 4500 spectateurs sur l’ensemble des salles. Suite aux nombreuses demandes des programmateurs américains, les films reviendront cet automne pour une deuxième tournée de 4 mois. Cette fois le cycle coïncidera avec la sortie d’une nouvelle copie de My Uncle (version anglaise donc) que prévoit Janus Films dès la mi-septembre.

Le cycle Alain Resnais comprenait 7 long-métrages et 4 courts, sélection allant de ses débuts dans le cinéma (Guernica, Les statues meurent aussi) jusqu’à ses derniers films (On connait la chanson, CœursLes herbes folles sort en salle ce mois-ci). Le cycle comprenait les grands classiques tels que L’Année dernière à Marienbad, Nuit et Brouillard et Muriel ou le temps d’un retour mais aussi plusieurs films rarement programmés tels que Mélo et Mon Oncle d’Amérique. Le cycle n’a pas connu tout à fait le même succès public que celui de Tati mais plus de 1300 personnes sont tout de même venues voir les films au LACMA à Los Angeles. Les films, et le cycle en général, ont reçu une bonne presse avec, notamment, un article dans le Boston Globe retraçant la carrière d’Alain Resnais, son positionnement par rapport à la Nouvelle Vague, son travail sur la mémoire et son approche politique et artistique du cinéma. Alain Resnais sera à nouveau à l’honneur début 2011 à New York où ses films seront programmés pendant la saison de réouverture du Museum of the Moving Image dans le Queens.

Delphine Selles


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire