Cinéma

Promotion du crédit d’impôt international à Los Angeles

Date: 04/03/2010



Site Internet de Film France

Dans le cadre de ses actions visant à attirer les tournages de productions américaines sur le territoire français,  le bureau du film de Los Angeles et Film France ont organisé une nouvelle opération de promotion de la loi sur le crédit d’impôt international le 24 février dernier. Cette opération a eu lieu au lendemain de l’organisation par le bureau du film d’une avant-première à UCLA du film de Jacques Audiard Un prophète et à la veille du lancement à l’American cinematheque d’une rétrospective Jacques Tati.

Depuis le 1er décembre 2009, date de la publication au journal officiel des décrets d’application de la loi instaurant un crédit d’impôt international pour les productions étrangères, la France est redevenue compétitive dans la bataille acharnée que mènent les différents Etats pour attirer les productions hollywoodiennes. Aux Etats-Unis par exemple, Puerto Rico offre jusqu’a 40% de crédit d’impôt, New York 20%, le Michigan 40%, la Louisiane 30%, la Californie 20% avec des conditions d’éligibilité des dépenses variant selon les Etats.

L’application de la loi est rétroactive au 1er janvier 2009, et plusieurs productions étrangères tournées en France cette année ont déjà été validées pour bénéficier du crédit d’impôt international. La nouvelle loi instaure donc un crédit d’impôt de 20 % des dépenses en France éligibles des productions étrangères filmant au moins 5 jours dans notre pays, et y dépensant au moins 1 million d’euros.

Près de cent invités ont été conviés au Sofitel de Beverly Hill par Film France et le bureau du film de Los Angeles afin d’assister à une présentation détaillée du mécanisme de fonctionnement de cette nouvelle loi et à la projection des trailles des premiers films bénéficiant du crédit d’impôt (Inception de Chis Nolan et Killers de Robert Luketic, trailers gracieusement fournis par Warner Bros. et Lionsgate). Les grands studios américains et les principaux producteurs indépendants étaient représentés : Warner Bros., Lionsgate, Sony, Universal, ou Summit sans oublier des journalistes (Variety), des avocats, des scénaristes ou des agents.

A noter la présence remarquée de Scott Aversano, producteur de Killers, film dont une partie du tournage a été réalisé sur la côte d’Azur et dont le témoignage sur scène a été extrêmement efficace pour promouvoir la France. A noter aussi la présence de Raphaël Benoliel, producteur exécutif du prochain film de Woody Allen qui sera tourné à Paris.


La liste des projets américains qui bénéficient dès à présent du Tax Rebate :

*Valides lors du 1er comité du 23 décembre 2009 : Despicable Me de Christopher Renaud et Pierre Coffin – production : Universal Animation Studios llc (Etats-Unis), producteurs exécutifs français : Mac Guff Ligne, Peninsula ; et Killers de Robert Luketic – production : ss2 Productions  Lionsgate (Etats-Unis) ; producteur exécutif français : dmwt Productions

*valides lors du second comité du 29 janvier 2010 – 2 projets tournés en 2009 : Inception de Chris Nolan et Hereafter de Clint Eastwood, tous deux produits par Warner Bros. et gérés en France par Peninsula Film.

Mcguff ligne sera soutenue pour The Lorax, 2ème long métrage d’animation qu’elle réalise pour le compte d’Universal, la société française Angel & Fine, de Pierre Buffin (Buf compagnie) bénéficiera aussi du crédit d’impôt pour Thor, une production Marvell, pour laquelle Buf sera le principal prestataire de vfx ; et Valentine Productions, affiliée à Duran, effectuera la spatialisation (mise en relief) du film Underworld pour le compte de Lakshore.

Véronique Cayla, présidente du CNC, a agréé quatre nouveaux projets au titre du crédit d’impôt international suite à la 3ème session du comité d’agrément qui s’est tenu le 18 février dernier dont  le long métrage américain de Woody Allen intitulé provisoirement Woody Allen Summer Project 2010 (production : Gravier productions – production exécutive : Firstep) ; et The Tourist de Florian Henckel Von Donnersmack, un remake du film français Anthony Zimmer ;  avec Angelina Jolie et Johnny Depp (production : Tourist productions / gk films – production exécutive : Peninsula).


Depuis sa mise en place effective en décembre 2009, le crédit d’impôt international a déjà bénéficié à 15 œuvres cinématographiques et audiovisuelles (13 projets de longs métrages de cinéma et 2 projets pour la télévision) de quatre nationalités différentes (américaine, britannique, japonaise et gabonaise) pour un montant prévisionnel de dépenses en France de près de 90 m€. Film France souligne que la diversité des projets, de leur format, de leur pays d’origine et des régions de tournage témoignent de l’efficacité de ce dispositif, de l’attractivité du territoire et du savoir-faire des prestataires français.

“Nous avons déjà constaté, cette année, un allongement des tournages des films hollywoodiens en France, puisque leur durée moyenne est passée de 3 à 7 jours”, remarque Patrick Lamassoure, délégué général de Film France.

Une journée de tournage d’une équipe américaine en France représente en moyenne plus de 250 000 euros de dépenses. Un chiffre qui explique à lui seul les motivations de ces opérations de promotion. D’autres actions, notamment tournées vers la postproduction et les effets spéciaux sont prévues avant la fin de l’année par ce poste, en collaboration avec Film France et la Commission du Film Ile de France. Ces opérations complètent le travail de promotion du cinéma français assuré par le bureau du film de Los Angeles, qui a notamment organisé avec ses partenaires américains une avant-première d’un Prophète à UCLA le 23 février, une rétrospective Jacques Tati du 25 au 28 février à l’American Cinematheque et qui organisera une grande rétrospective Jean Renoir au LACMA à partir du 12 mars et une semaine de cinéma en langue française au théâtre Raymond kabbaz à partir du 15 mars 2010.

Mathieu Fournet


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - Nouvelle opération de promotion du crédit d’impôt et de l’animation française à Los Angeles « Mediamerica | 04.03.10

[…] Avec la mise en place du crédit d’impôt international pour les tournages (le fameux TRIP, Tax Rebate for International Productions), la France est de nouveau sur le radar des producteurs américains (voir l’article de mars 2010 Promotion du crédit d’impôt international à Los Angeles). […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire