Cinéma

Quatrième édition du festival Films on the Green – Projections gratuites de films français dans les parcs de la ville de New York (3 juin–8 sept 2011)

Date: 09/09/2011



Projection de "Nos Jours Heureux" au parc de Washington Square, New York

Pour la quatrième année consécutive, le festival Films on the Green a proposé pendant l’été, une sélection de films français projetés gratuitement dans les parcs de la ville de New York.

Ayant acquis une certaine renommée parmi les manifestations estivales de la ville, le festival a permis au Service Culturel de l’Ambassade de France à New York de toucher un public américain varié, grâce à une programmation de qualité et de nouveaux lieux de projection, et de gagner en visibilité, grâce à de multiples actions de communication et de nouveaux partenariats.


1. Une quatrième édition plus ambitieuse financée presque en totalité par des donateurs privés

Fort du succès populaire des trois premières éditions, le poste a décidé, avec le soutien indéféctible du Département des parcs de la ville de New York, de donner plus d’envergure à l’édition 2011 du festival en ajoutant deux nouveaux lieux de projection et en proposant un divertissement musical avant chacune d’entre elles pour créer une ambiance conviviale et festive.

C’est donc huit projections qui on été organisées dans cinq endroits de Manhattan : Central Park, Washington Square Park, Tompkins Square Park, Riverside Park et la cour centrale de Columbia University. Le thème de cette année (les vacances d’été) a été très apprécié par le public et mis en avant dans la presse. Le festival s’est ouvert le 3 juin avec la projection de “La Piscine” de Jacques Deray, puis ont suivi la première new-yorkaise de “Nos Jours Heureux” d’Olivier Nakache et Eric Toledano, “Le Mépris” de Jean-Luc Godard, “Les Vacances de Monsieur Hulot” de Jacques Tati, “L’Heure Zéro” de Pascal Thomas, proposé par l’Institut Français, “La Gloire de Mon Père” d’Yves Robert et “Deux Jours à Paris“ de Julie Delpy. En raison de mauvaises conditions météorologiques, la projection de “Conte d’été“ d’Eric Rohmer a dû être annulée.

Cette année, des DJ français ont été recrutés afin de créer un moment convivial avant chaque projection. Deux partenariats avec des entreprises françaises ont permis d’ajouter à cette ambiance festive des activités ludiques : la marque de cosmétiques Caudalie a proposé des échantillons et des massages gratuits en plein air et Simply Gourmand, site Internet de vente de produits alimentaires français, a distribué des friandises et organisé, pour l’occasion, un mini-concours avec un panier garni à gagner. Enfin, une soirée d’ouverture pour 200 personnes fut organisée le 3 juin dans les locaux des Services Culturels en présence, entre autres, d’Adrian Benepe, Commissaire des parcs de la ville de New York. Les invités pouvaient ensuite traverser la cinquième avenue pour assister dans Central Park à la première projection du festival.



Les Services Culturels de l’Ambassade de France tiennent à remercier le Département des Parcs de la ville de New York et les sponsors de l’opération : BNP Paribas, TV5 Monde, Open Skies, le French Institute Alliance Française, la Fondation FACE, The New York Observer, l’Agence Keep in News et des particuliers.


2. Une manifestation estivale désormais reconnue

Le festival Films on the Green a réussi à se faire un nom dans le paysage déjà chargé des festivals de films en plein air de l’été new-yorkais comme le prouve l’article du New York Times du 12 mai 2011 qui annonçait la programmation de ce « petit nouveau ».

Le festival a bénéficié d’une très bonne couverture de la presse new-yorkaise et des grands médias locaux en l’espace de trois mois : Le New York Magazine, le New Yorker, Newsday, Time Out New York ou encore National Geographic ont annoncé l’opération. De nombreux guides et blogs sur Internet ont mis en évidence, au fur et à mesure des projections, l’attrait et l’engouement du public.

Grâce à ce support médiatique, aux outils de communication mis en place par le poste (4,000 brochures, bannière devant les Services culturels sur la 5ème avenue visible durant toute la durée du festival, annonces sur le site www.frenchculture.org, lettres électroniques du Service Culturel et réseaux sociaux Twitter, Flickr et Facebook) et par les partenaires (annonces sur les sites et réseaux sociaux des partenaires) et à un excellent bouche-à-oreille, le succès public s’est confirmé au fil des projections : c’est au total plus de 3,000 personnes qui sont venues assister aux sept projections.

Cette opération, initiée et pilotée par les Services Culturels de l’Ambassade de France à New York, de la recherche de financement au montage de l’événement, remplit ses objectifs : faire découvrir, dans la tradition new-yorkaise des événements gratuits et en plein air, des films français de qualité devant un public américain jeune et plus populaire que celui des institutions culturelles classiques.

Nathalie Charles


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire