Cinéma

Rendez-Vous : le French cinéma à guichets fermés à New York

Date: 14/04/2002


Jeanne Moreau dans Cet Amour-là

Jeanne Moreau dans Cet Amour-là

Succès de curiosité pour les 13 films inédits du cru 2002.

Organisé du 8 au 17 mars 2002 au Lincoln Center, “Rendez-Vous with French Cinema 2002” présentait treize films inédits aux Etats-Unis : “Betty Fisher et autres histoires”, “Cet amour-là”, “Chaos”, “Dieu est grand, je suis toute petite”, “Inch’Allah Dimanche”, “La Chambre des officiers”, “Tanguy” “Le Pornographe”, “Le stade de Wimbledon”, “Les destinées sentimentales”, “Loin”, “Sur mes lèvres”, et “Une Hirondelle a fait le printemps”.

Le festival, organisé par “Unifrance French Film Office Unifrance USA”, organisme dirigé par Catherine Verret-Vimont, et par la “Film Society of Lincoln Center”, avec le concours des services culturels de l’ambassade de France, bénéficiait de deux sponsors principaux : Air France et le groupe Vivendi Universal ; TV5, nouvellement associé à la manifestation, célébrait ainsi son entrée sur le câble new-yorkais.

Avec 41 projections, sept de plus que l’année dernière, la fréquentation au “Walter Reade Theater” a atteint 10 972 spectateurs, soit 28% de spectateurs supplémentaires et une moyenne de 267,6 spectateurs par projections, pour une capacité de 268 places. Ainsi, pour la première année, la totalité des séances se sont tenues à guichet fermé. Fait exceptionnel, plus de deux semaines avant le début du festival, près de la moitié des tickets avaient été vendus et un important nombre de demande n’ont pas pu être satisfaites. Une séance supplémentaire de “Cet amour-là” a même dû être organisée à 23h30 ; elle s’est également tenue à guichet fermé malgré l’heure tardive.

 

Le “Who’s Who” de la délégation française

“Rendez-Vous” était soutenu par une importante délégation venue de France, conduite par Véronique Bouffard, Déléguée Générale d’Unifrance.

La plupart des cinéastes concernés étaient présents : Mathieu Amalric, Olivier Assayas, Jacques Audiard, Pascale Bailly, Yamina Benguigui, Bertrand Bonello, Christian Carion, Etienne Chatiliez, Josée Dayan, Benoît Jacquot, Claude Miller.

Des interprètes avaient également fait le voyage : Emmanuelle Béart pour représenter le film “Les destinées sentimentales”, Emmanuelle Devos, fraîchement récompensée du César de la meilleure actrice, pour “Sur mes lèvres” en compagnie du réalisateur Jacques Audiard et d’Alexandre Desplat, compositeur de la musique du film. Enfin, Isabelle Huppert, de passage à New York pour le promotion de son film “La pianiste”, s’est jointe à la délégation française. Outre la présence des producteurs Philippe Dupuis-Mendel, Christine Gozlan, Yves Marmion et Christophe Rossignon venus représenter leurs films, de nombreux exportateurs s’étaient liés à la délégation afin de rencontrer des distributeurs américains. Fait nouveau, certains exportateurs qui n’avaient pas de films dans la sélection ont profité de l’événement pour établir des contacts.

Emmanuel PERREAU


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire