Cinéma

Rendez-Vous with French Cinema 2003 : les new-yorkais ont répondu présent

Date: 20/03/2003


Emilie Dequenne dans "Une Femme de Ménage"

Emilie Dequenne dans "Une Femme de Ménage"

La huitième édition du festival “Rendez-Vous with French Cinema” a reçu un accueil excellent de la part du public, de la presse et des professionnels new-yorkais, dans un contexte politique pourtant délicat pour les rapports franco-américains.

«Sold out» (Complet!) : le lieu du «Rendez-Vous» des New Yorkais avec le «French Cinema» est le Walter Reade Theater, une salle pilote dont la programmation fait l’objet d’une attention nationale de la part des critiques et des professionnels.

Avec 98% de taux d’occupation et 10.266 billets (vendus et distribués), représentant 55.582 $ au ” box office “, la quasi-totalité des séances a eu lieu à guichet fermé, chaque film sélectionné étant projeté trois fois.

«Rendez-Vous with French Cinema» a bénéficié de la présence d’une importante délégation française, qui a régulièrement participé au jeu des questions-réponses avec le public : les réalisateurs Claude Berri (“Une femme de ménage”), Olivier Assayas (“demonlover”), Laurent Bouhnik (“24 Heures dans la vie d’une femme”), Guillaume Canet (“Mon Idole”), Julie Lopes-Curval (“Bord de Mer”), Raymond Depardon (“Un Homme sans l’Occident”), Marina de Van (“Dans ma peau”), Nicole Garcia (“l’Adversaire”), Delphine Gleize (“Carnages”), Valérie Guignabodet (“Monique”) , Benoît Jacquot (“Adolphe”), Jeanne Labrune (“C’est le Bouquet”) et Jean-Pierre Sinapi (“Vivre me tue”) ; un seul cinéaste était absent : Michel Blanc (“Embrassez qui vous voudrez”). En revanche, les comédiens Marianne Denicourt pour “Monique” et François Berléand pour “Mon idole”, Dominique Besnehard et Richard Debuisne pour “C’est le bouquet”, les producteurs Christine Gozlan, Jacques-Eric Strauss, Alain Attal, et six exportateurs complétaient cette importante représentation du cinéma français.

« Rendez-Vous with French Cinema» a poursuivi son extension hors du Lincoln Center. Cette année : le FIAF French Institute/Alliance Française a rendu hommage à deux grands noms du cinéma français, Jeanne Moreau et Claude Berri. De son côté, la New York University (NYU) a organisé cinq projections en avant-première du festival au Cantor Film Center, salle située au coeur de Greenwich Village.

Certains distributeurs ont mis à profit la manifestation pour lancer des longs métrages français nouvellement acquis tels que “Une femme de ménage”, “demonlover”, “Carnages”, et “Bord de mer”. Jeanne Moreau était également à New York pour la sortie en salles de “Cet amour-là”, film de Josée Dayan qui avait fait partie des «Rendez Vous» 2002.

Le festival, présenté par la Film Society of Lincoln Center, Unifrance et The French Film Office/Unifrance U S A, organisme dirigé par Catherine Verret-Vimont, a été rendu possible par des partenariats franco-américains : Air France et TV5, sponsors principaux, Radio France Internationale, la banque CIC, la Florence Gould Foundation, LVT, Laura Mercier et LVMH, ainsi que le soutien actif du Consulat général de France et des services culturels de l’Ambassade.

Martin EVEN


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire