Cinéma

Rétrospective Leos Carax en présence du réalisateur à Boston puis New York

Date: 15/04/2013


Leos Carax

Deux rétrospectives des films de Leos Carax à Boston et à New York, organisées dans les quinze derniers jours de février en présence du réalisateur, ont attiré un large public et lui ont donné l’occasion de rencontrer des étudiants en cinéma.

Avec le soutien de l’Institut Français, des services culturels de l’Ambassade de France aux Etats Unis et d’Unifrance, le Harvard Film Archive (cinémathèque de l’université de Harvard) a organisé du 15 au 24 février 2013 une rétrospective des films de Leos Carax tandis que le French Institute Alliance Française de New York (FIAF) montrait une série de ses films du 5 au 26 février 2013.

Cet hommage, une première aux Etats-Unis, a été organisé à l’initiative conjointe de Marie Losier au French Institute Alliance Française et de David Pendleton, programmateur du Harvard Film Archive. Les deux programmateurs se sont coordonnés, en liaison avec les services culturels de l’Ambassade de France de New York et avec le Consulat de France à Boston,  pour monter les deux événements et la venue de Leos Carax dans les deux villes.

La rétrospective du Harvard Film Archive a permis de présenter à Cambridge l’ensemble des longs ou moyens métrages du réalisateur : Boy meets girl, Mauvais sang, Les amants du Pont-Neuf, Pola X, Tokyo et Holy Motors. Leos Carax a pu être présent pour deux des projections : Holy Motors le samedi 23 et Mauvais sang le dimanche 24, faisant salle comble à chaque fois. Les autres projections ont également attiré un large public, preuve de l’engouement des cinéphiles et universitaires américains pour ce cinéaste singulier. A l’issue des deux dernières projections, le réalisateur, pourtant connu pour sa réticence à parler en public, s’est parfaitement prêté au jeu des questions réponses, en bon anglais et avec une grande simplicité, évoquant notamment ses sources d’inspiration et les ressorts de sa démarche créatrice. Par ailleurs, le dimanche après-midi, il a rencontré une vingtaine d’étudiants en cinéma de l’université de Harvard.


Interview (en anglais) de Marie Losier, FIAF, et Richard Brody, Magazine New Yorker


Leos Carax s’est ensuite rendu à New York pour y présenter Holy Motors le 26 février, et répondre, devant une salle comble de 400 personnes, aux questions du critique du New Yorker Richard Brody. Le lendemain il est intervenu à Columbia University, au sein de la Film School, devant des étudiants en réalisation. Du 5 au 26 février 2013, avaient été montrés au French Institute Alliance Française Mauvais sang, Merde, Boys meets girl, Sans titre, Pola X et Les amants du Pont-Neuf.

Anne Miller et Muriel Guidoni


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - Rétrospective Leos Carax en prése… | 15.04.13

[…]   […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire