Cinéma

Richmond, Virginie : 18.000 entrées en trois jours

Date: 27/04/2003


Kirikou et la Sorcière de M. Ocelot

Kirikou et la Sorcière de M. Ocelot

Le festival du film français de Richmond, dont on célébrait la dixième édition cette année, est devenu la plus importante manifestation consacrée au cinéma français aux Etats-Unis en termes de fréquentation. Plus de 18 000 spectateurs venus souvent de loin (Minnesota, Caroline du Nord, Pennsylvanie, Maryland, Washington DC) ont pu voir : “Kirikou et la Sorcière” (en présence du réalisateur Michel Ocelot), “Tout près des étoiles”, “Laissez-passer”, “Nationale 7”, ainsi qu’une sélection de courts métrages.

Mais l’intérêt de la Virginia Commonwealth University pour le cinéma français ne se limite pas aux trois journées de projection ; elle inclut des actions échelonnées sur l’ensemble de l’année. Depuis 1992 des cours de cinéma français ont ainsi été créés à la Virginia Commonwealth University et à la Richmond University ; ils font partie du cursus des départements de langue et de civilisation françaises. En outre, des stages sont proposés aux étudiants intéressés par la traduction des dialogues et le sous-titrage.

Enfin, les organisateurs du Festival ont mis en place voici cinq ans, avec l’appui des services culturels et l’American Association of Teachers of French (AATF), un cours destiné aux professeurs des lycées et collèges de l’Etat de Virginie qui ont ainsi l’occasion d’acquérir trois des unités de valeur nécessaires à leur progression de carrière.

Un film par mois sur PBS
En partenariat avec la Central Virginia’s Public Broadcasting a été inaugurée une diffusion mensuelle de films français. Le Festival prend à sa charge l’achat des droits, la location des films et le transcodage. Cette initiative donne au VCU French Film Festival le statut d’acheteur et de distributeur de films français.

Enfin, le site internet du Festival permet non seulement d’obtenir les informations concernant le festival mais aussi de consulter des fiches pédagogiques associées aux films projetés, tandis que les textes des romans ou nouvelles dont certains films sont les adaptations sont mis en vente à la librairie de la Virginia Commonwealth University.

Roland Celette


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire