Cinéma

Succès confirmé des 3 éditions américaines du festival de films français en plein air initié à New York, Films on the Green

Date: 01/10/2015


Films on the Green à Central Park Central Park


Films on the Green, festival de films français projetés gratuitement et en plein air dans les parcs de New York continue, pour sa 8ème édition, de rassembler de nouveaux partenaires et ainsi de se développer et de diversifier son public. Les extensions en circonscriptions, en particulier à Boston sur les campus universitaires et à Miami, ont été adaptées aux spécificités locales et ont permis de toucher un public étudiant (Boston) ou de s’inscrire dans la tradition d’un quartier de la ville et continuent ainsi à se pérenniser.
 

1/ Pour sa 8ème édition, le festival new yorkais Films on the Green développe de nouveaux partenariats et diversifie ses publics

Pour la 8ème année consécutive, le festival organisé par les Services Culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, la Fondation FACE et le Département des parcs de la ville de New York et financé entièrement par des sponsors privés, a proposé pendant l’été 10 films français et francophones sur le thème de la Méditerranée dans 6 parcs de Manhattan et de Brooklyn.
En partenariat avec la Région Poitou-Charentes et pour fêter le passage de la réplique du bateau de Lafayette, l’Hermione, une projection spéciale des Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy a été organisée le 3 juillet dans le parc de The Battery, au sud de Manhattan.
Au total, ce sont 11 projections qui ont eu lieu cette année dans 7 lieux différents de la ville et, avec une météo particulièrement propice – seule la projection à l’Université de Columbia a dû être organisée en intérieur pour cause de mauvais.

11140301_950402698346361_7926983848499292700_n

Grâce au thème choisi, de nouveaux partenariats ont été mis en place pour valoriser les coproductions du pourtour méditerranéen et élargir et diversifier le public du festival.
Ainsi ont été organisées une soirée libanaise en partenariat avec la Fondation Liban Cinéma et le Consulat Général du Liban à New York, une soirée Corse en collaboration avec la Collectivité territoriale de Corse, l’Institut Français et l’Université de Corse, une soirée Languedoc-Roussillon avec Sud de France développement et une soirée Tunisienne en hommage à Omar Sharif. Pour la première fois cette année, une soirée jeune public avec la projection du film d’animation Zarafa a eu lieu en partenariat avec le New York International Children Film Festival.
Films on the Green a bénéficié enfin d’une bonne couverture presse nationale et internationale : le New York Times, le Wall Street Journal, AM NY ou encore MTV Liban ont annoncé le festival. Grâce à ce support médiatique et au partenariat média avec le New York Observer, au très bon bouche-à-oreille (en particulier via les réseaux sociaux : une progression de 99% de fans sur la page Facebook) et aux différents outils de communication mis en place par les Services Culturels et ses partenaires, le succès public s’est cette année encore confirmé, touchant cette année un public plus large et diversifié.

 

2/ 3ème édition de Films on the Green en Nouvelle-Angleterre sur les campus universitaires
Pour sa 3ème édition, Films on the Green sur les campus de Harvard et MIT a à nouveau accompli sa mission qui est d’accueillir les étudiants en tout début d’année en offrant une soirée francophile et conviviale.
Une projection du film Bande de filles de Céline Sciamma a ainsi été organisée le 4 septembre dans la cour intérieure de Kirkland House, l’une des 12 maisons d’étudiants de l’université d’Harvard.
La semaine suivante, les 9 et 10 septembre, au MIT, ont été présentés Yves Saint Laurent de Jalil Lespert, puis une nouvelle fois Bande de filles, deux films représentant la richesse et la diversité du cinéma contemporain français.

Films on the Green @ MIT

L’opération, financée en partie par Sanofi et Ipsen et en partenariat avec la Boulangerie Paul, a été encore une fois un franc succès permettant également au poste ,de maintenir des rapports privilégiés avec les associations francophones des campus de Harvard et MI.

 

3/ 2ème édition de Films on the Beach à Miami Beach
Grâce à un partenariat entre la ville de Miami Beach et le service culturel du poste de Miami, 6 films ont été présentés gratuitement et en plein air du 2 avril au 30 avril 2015 sur le mur du bâtiment qui abrite le New World Symphony (NWS).
Pour la 2ème édition de Films on the Beach, le thème était les « films classiques restaurés » dont une partie figurait dans le catalogue de l’Institut Français. Ont ainsi été montrés Zéro de Conduite de Jean Vigo, Jour de Fête de Jacques Tati, La Belle et le Bête de Jean Cocteau, Les Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy et Pépé le Moko de Julien Duvivier.

Films on the Beach à Miami

Au total, malgré une soirée pluvieuse, le public était au rendez-vous, une population en majorité anglophone et composée principalement de jeunes et de familles, pour la plupart résidents de Miami Beach.
En plus de la communication via les réseaux du poste (site internet, newsletter, twitter @filmsonthebeach), des annonces à la radio publique WLNR et des programmes distribués pour l’occasion, le poste souhaiterait demander une subvention auprès du service culturel de comté de Miami Dale en amont de l’édition 2016 pour permettre une meilleure médiatisation de l’événement.

 

C’est au total plus de 7500 personnes qui ont assistées aux projections gratuites offertes cet été sur la côte Est des Etats-Unis, dont près de 6000 à New York (voir les photos ici). Le festival Films on the Green à New York continue de se développer et de trouver de nouveaux partenariats avec l’objectif notamment de diversifier son public. En circonscriptions, les postes de Boston et Miami ont su adapter l’événement à leurs priorités respectives, qu’elle serve à toucher un public étudiant ou une communauté jeune et locale. D’autres villes, dont Chicago, Buffalo, NY et Rochester, NY, ont fait part de leur intérêt pour lancer une édition en 2016.

Nathalie Charles, Mathieu Fournet, Emamnuelle Marchand, Valérie Drake et Kimberley Gaulthier


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - Interview de Mathieu Fournet (Services culturels de l’Ambassade de France aux États-Unis) : “Nous voulons développer la diversité des publics et celle des lieux” « Mediamerica | 01.10.15

[…] pour lesquels nous faisons des partenariats et de la recherche de sponsoring. C’est le cas de Films on the Green l’été dans les parcs de New York par exemple. Les  financements directs ne sont pas très […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire