Cinéma

Tournée Mamoulian-Paradjanov aux États-Unis

Date: 30/06/2007

Patrick Cazals est venu aux Etats-Unis en mai pour présenter son dernier documentaire, « Rouben Mamoulian, l’Age d’Or de Broadway et Hollywood », ainsi que « Serguï Paradjanov, Le Rebelle » qu’il a réalisé en 1988.

L’intérêt que les programmateurs américains portent à ces deux réalisateurs et la carrière importante, bien que souvent méconnue par le grand public, de Rouben Mamoulian aux Etats-Unis se sont traduits par un accueil chaleureux des deux films et des débats animés entre le public et Patrick Cazals. Dans plusieurs villes, la communauté Arménienne s’était aussi mobilisée pour assister aux hommages rendus à ces deux enfants du pays.

Patrick Cazals a tout d’abord été invité par la Bibliothèque Nationale de Washington qui détient une collection importante d’archives sur Rouben Mamoulian. La bibliothèque avait autorisé Patrick Cazals à filmer ces documents exceptionnels. A Washington, les films ont aussi été présentés au public exigeant et cinéphile de la National Gallery of Art en présence des arrières-petites nièces de Mamoulian. Patrick Cazals s’est ensuite rendu à Rochester, au nord de l’Etat de New York, où Mamoulian débuta sa carrière de metteur en scène de théâtre. La projection a eu lieu à la George Eastman House, lieu de rendez-vous des cinéphiles de Rochester. Patrick Cazals a ensuite présenté ses films au Gene Siskel Center à Chicago (il a reçu une bonne critique dans le Chicago Reader), puis sur le campus de l’université de Los Angeles. Le département des archives de télévision et de films de cette université a entrepris depuis plusieurs années un gros travail de restauration des films de Mamoulian. Le président de l’Institut du Musical américain ainsi que le biographe italien de Mamoulian ont participé au débat. Patrick Cazals a continué son voyage avec une étape à Fresno, qui compte une grosse communauté arménienne et un département universitaire consacré aux études arméniennes, puis il s’est rendu à San Francisco où il est intervenu à l’université de Berkeley. Enfin, Patrick Cazals a retraversé les Etats-Unis pour terminer son séjour à Boston où trois associations arméniennes l’avaient invité.

Cette mission, soutenue par le service audiovisuel, a donné lieu à de fructueux échanges et de nombreux contacts qui permettront aux deux films de continuer à circuler aux Etats-Unis. Plusieurs projections sont déjà prévues pour l’automne. Ils seront programmés au prochain festival de films arméniens à San Francisco. La George Eastman House montrera le film sur Paradjanov et le Film Forum à New York programme le film sur Mamoulian en septembre dans le cadre d’une rétrospective des films de Mamaoulian.

Delphine Selles


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire