Cinéma

Un bon premier semestre 2007 pour le cinéma français

Date: 30/06/2007


"La Môme"

"La Môme"

22 productions ou coproductions françaises sont sorties dans les salles commerciales américaines depuis le début de l’année 2007. Les succès les plus remarquables sont : Paris je t’aime ($3.81 millions en 10 semaines) ; Fauteuils d’Orchestre (Avenue Montaigne) de Danielle Thomson qui a cumulé presque $2 millions depuis sa sortie mi-février ; La doublure (The Valet) de Francis Veber qui rapporte $1.8 million en moins de 3 mois (sortie le 20 avril) ; et enfin La Môme (La Vie En Rose) d’Olivier Dahan sorti le 8 juin fait déjà $ 3 millions de recette. Lady Chatterley, sorti le 22 juin, atteint les $80 000 de recettes.

On peut également remarquer les résultats satisfaisants de La Tourneuse De Pages (The Page Turner) de Denis Dercourt, (plus de $200 000 de recette) et des tous récents Golden Door d’Emanuele Crialese ($483 000 de recette) et Angel-A de Luc Besson ($130 000 de recette), tous les deux sortis le 25 mai dernier. À noter, la surprise de ce premier semestre : le bon résultat d’un documentaire, Le Grand Silence (Into Great Silence) de Philip Groening qui cumule plus de 715 000 dollars de recettes aux États-unis après 18 semaines à l’affiche.

Après le succès de « L’armée des Ombres » en 2006, plusieurs distributeurs ont ressorti des classiques du cinéma français. Sorti dans 3 salles aux États-unis, Madame De… de Max Ophuls atteint $100 000 de recettes. Mais c’est La Règle du Jeu de Jean Renoir qui effectue le score le plus éloquent avec plus de $265 000 de recettes.

Enfin et pour finir sur une note très positive, les principales revues s’accordent pour dire qu’une nomination à l’Oscar de la meilleure actrice ne devrait pas échapper à Marion Cotillard.

Sandrine Butteau


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire