Cinéma

Un pianiste polonais et une tailleuse chinoise aux Golden Globes

Date: 24/01/2003


Adrian Brody dans "Le Pianiste"

Adrian Brody dans "Le Pianiste"

Les nominations pour l’édition des Golden Globes 2003 qui décerne ses récompenses ce dimanche 19 janvier ont permis à l’Hollywood Foreign Press Association, organisatrice de l’événement, de marquer une nouvelle fois sa différence.

Ainsi, pour ce qui est du cinéma français, les «Globes» ont laissé de côté «Huit Femmes» de François Ozon, nommé pour la cérémonie des Oscars dans la catégorie «meilleur film en langue étrangère», malgré le succès critique remporté par le film lors de sa sortie l’été dernier aux Etats Unis.

Les Golden Globes ont préféré le sulfureux Polanski, toujours interdit de séjour aux USA, et le chinois Dai Sijie, dont le film n’a pas encore de distribution américaine.

– “Le Pianiste” , Palme d’or à Cannes cette année, produit par Studio Canal (en langue anglaise) et distribué aux Etats-Unis par Focus Features, une branche films spécialisée d’Universal, a réussi le tour de force de recueillir deux nominations : Meilleur film (Best drama), et meilleur acteur pour le New-yorkais Adrien Brody.

– “Balzac et la petite tailleuse chinoise”, production française de Lise Fayolle en langue chinoise, vendue dans plus de 30 pays par TF1 international, crée l’événement face à des films qui ont bénéficié de centaines de milliers de dollars de dépenses publicitaires, parfois même de millions. Le film de Dai Sijie a eu pour principal atout la persévérance et du travail de lobbying quasi «chirurgical» mené sur place auprès des 90 membres des Golden Globes par la productrice elle-même au moment de la sélection.

Mohamed BENDJEBBOUR


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire