Jeux Vidéo

Disney lance Infinity, sa nouvelle plateforme de jeu vidéo, et concurrence directement Activision

Date: 19/02/2013


Infinity

L’annonce de la sortie du nouveau jeu vidéo Infinity en juin prochain, est pour Disney une étape déterminante  pour intégrer le marché intéractif. Mais alors que l’entreprise a dévoilé la plateforme à Hollywood en janvier dernier, certains considèrent cet évènement davantage comme un copier-coller qu’une véritable étape.

L’utilisation des jouets est l’un des éléments phares d’Infinity. En effet, les joueurs achètent des figurines Disney comme Mr. Indestructible ou Jack Sparrow puis, à l’image du jeu « Skylanders » chez Activision, ils téléportent les personnages dans le jeu choisi via un « portail ». Ce portail se branche à leur Playstation, Xbox ou Wii U. Les titres adoptant ce système, comme « Skylanders », se sont révélés très populaires, entraînant la création de spinoffs comme « Skylanders: Giants ».


Conçu comme un coffre à jouets en ligne avec les personnages Disney disponibles sur une grande variété d’appareils, dont les consoles de jeux vidéo et les supports mobiles, Infinity « rassemblera le meilleur des œuvres appartenant à Disney, celles du passé, du présent et du futur », selon John Pleasants, co-président de Disney Interactive.

« Disney Infinity n’est pas qu’un simple jeu », a-t-il poursuivi. Pour John Pleasants, il s’agit d’une plateforme de jeu qui grandira au fil du temps avec toujours plus de personnages et de mondes virtuels. Les joueurs pourront y interagir avec les personnages Disney. Avec Infinity, Disney cherche clairement à capitaliser sur des nouvelles formes d’interaction entre le joueur et son jeu (gameplay).

Infinity offrira au départ 17 figurines Disney que les enfants pourront collectionner. Les joueurs pourront personnaliser leurs expériences avec des pièces interactives et paramétrer les personnages et les réglages afin de créer différents environnements et histoires. Cette personnalisation sera possible grâce à l’acquisition de kits de jeu qui s’inspireront, dans un premier temps des univers de Monstres et Cie, des Indestructibles et de Pirates des Caraïbes.

John Lasseter, directeur artistique chez Disney, a reconnu qu’il était tout d’abord réticent à l’idée d’incorporer tous les personnages Disney dans un même jeu mais qu’il avait changé d’avis en pensant à la manière dont les enfants s’inventent des histoires en incluant des jouets différents, thème récurrent des films Toy Story. La série est d’ailleurs l’inspiration majeure derrière Disney Infinity. En effet, l’idée a été développée au moment où Disney Interactive voulait développer une suite au jeu « Toy Story 3 ».

Le jeu Disney Infinity coûtera 74,99 dollars, avec ensuite des kits de jeux à 34,99 dollars, des packs de trois figurines à 29,99 dollars et des figurines individuelles à 12,99 dollars. Les packs power disk contenant des pouvoirs uniques, des personnalisations et des gadgets seront vendus à 4,99 dollars.

Pour Activision,,le système de jeu proposé par Disney est le même que celui développé fin 2011 dans leur jeu « Skylanders: Spyro’s Adventure ». Succès fulgurant chez les jeunes garçons, il a entraîné une suite et a généré plus de 500 millions de dollars de recettes. Suite au lancement d’Infinity, les représentants d’Activision se sont dits flattés que l’une des entreprises de divertissement familial les plus importantes au monde suive leur exemple. Ils ont toutefois souligné qu’Activision continuerait de dominer ce marché.

John Pleasants avait auparavant déclaré que Disney « travaillait déjà sur le concept avant que ne sorte Skylanders » et avait  souligné que le succès des jeux Activision les avait « encouragés dans cette voie ».

Le géant du divertissement a toutefois l’avantage de posséder les personnages les plus connus au monde, comparé à la collection de créatures originales de chez Activision.

S’inspirer d’une mécanique de jeu inventée par quelqu’un d’autre est chose commune dans l’industrie du jeu vidéo. La série « Call of Duty », d’une valeur de plusieurs milliards de dollars chez Activision, n’a pas créé le genre du jeu de tir en vue subjective (FPS), il l’a simplement perfectionné. De façon similaire, « World of Warcraft » est sorti après de nombreux jeux de rôles en réseau. Mais aucun des jeux précédents n’avait connu un tel succès.

Si Disney utilise intelligemment son catalogue de personnages, les créateurs de « Skylanders » devront surveiller leurs arrières de près.

New Disney video game prompts rivalry with Activision, de Ben Fritz, Los Angeles Times, 16 janvier 2013

Disney mines vault with Infinity gaming platform, de Marc Graser, Variety, 15 janvier 2013

 

Laura Pertuy


Il y a 3 réactions sur cet article, réagissez!

3 Réactions

1 - Disney lance Infinity, sa nouvelle plateforme de jeu vidéo, et concurrence directement Activision « Mediamerica | Jeux Vidéo | Marché Nord-Américain | Scoop.it | 19.02.13

[…]   […]


2 - Disney lance Infinity, sa nouvelle plateforme de jeu vidéo, et concurrence directement Activision « Mediamerica | Actu Média | Scoop.it | 19.02.13

[…] L’annonce de la sortie du nouveau jeu vidéoInfinity en juin prochain, est pour Disney une étape déterminante pour intégrer le marché intéractif. Mais alors que l’entreprise a dévoilé la plateforme à Hollywood en…  […]


3 - Disney lance Infinity, sa nouvelle plateforme de jeu vidéo, et concurrence directement Activision « Mediamerica | Mobiles and MMO Games Infos | Scoop.it | 19.02.13

[…]   […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire