Jeux Vidéo

Le phénomène des applications pour iPhone

Date: 04/09/2009

Le nombre d’applications disponibles sur iPhone ne cesse de croître. Ainsi, le marché des jeux vidéo ne se limite plus aux consoles de jeux et aux PC et les développeurs de jeux vidéo se concentrent également sur les jeux sur mobiles.

Ce nouveau marché est aujourd’hui en effervescence : EA Mobile, le leader, a fait un bénéfice de 50 millions de dollars au cours 2ème trimestre 2009. Son dauphin, Gameloft, réalise un chiffre d’affaires de 36,6 millions de dollars, suivi par Glu Mobile, avec 19, 9 millions. Ce phénomène fait de l’objet culte d’Apple une console à part entière et des développeurs de Gameloft et EA Mobile consacrent une part de leur budget de plus en plus importante à cette plateforme.

Véritable phénomène de société, l’iPhone regroupe plus de 65 000 applications. A part les jeux vidéo, les principales sont Facebook et Twitter. Les grandes entreprises ont aussi trouvé leur place. Elles ont constaté que les consommateurs téléchargent très souvent les applications gratuites.

Mc Donald’s, Pizza Hut et les grands groupes bancaires ont donc créé leurs applications gratuites, dans le but de renforcer leur notoriété et de proposer de nouveaux outils à leurs consommateurs.

Toutefois, la majorité des applications téléchargées n’a qu’un usage ponctuel étant utilisée moins de trois fois.

Apple est très exigeant et a des critères spécifiques pour la validation de chaque application. Un différent oppose actuellement à ce sujet Google et Apple qui n’a pas encore validé l’application Google Voice iPhone.

Selon Apple, cette application serait susceptible de modifier la fonctionnalité principale de l’iPhone, les appels téléphoniques, en permettant aux utilisateurs de passer des appels en VoIP, ce qui est contraire aux accords passés entre AT&T, seul opérateur distribuant l’iPhone aux Etats-Unis, et Apple. D’autre part, la Google Voice iPhone imposerait sa propre interface aux utilisateurs pour tout ce qui concerne les appels, les SMS et la boîte vocale. Toutefois, Apple a nié avoir rejeté cette application et a affirmé qu’elle était encore à l’étude.

Apple Denies Rejection of Google Voice iPhone App”, de Chloe Albanesius, PCMag.com, 20 août 2009

Even Google Is Blocked With Apps for iPhone”, de Jenna Wortham, The New York Times, 28 août 2009

Aurélie Contreras


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire