Musique

Bilan de l’industrie musicale au 1er trimestre 2010 : chute du digital et émergence du secteur non traditionnel

Date: 06/05/2010

Le premier trimestre 2010 marque un changement important dans le secteur du digital : pour la première fois depuis son lancement en 2003, les ventes sont à la baisse. Les ventes d’albums ont chuté de 7,9% au premier semestre 2010 en affichant 82 millions de ventes contre 89 à la même période en 2009.  Les ventes de titres ont chuté de 1% affichant  312,4 millions d’unités vendues au premier trimestre 2010 contre 315,4 millions au premier trimestre 2009. Cette chute de la consommation serait mise sur le compte de la variation des prix qu’applique Apple aussi bien sur les nouveautés que sur le Back Catalogue. Mis à part les nouveautés vendues pour $1.29, les consommateurs seraient moins enclins à acheter au même prix d’autres titres vendus auparavant 99 cents.

Du côté des parts de marché provenant des ventes d’albums incluant la vente de titres, Universal Music Group reste toujours en tête mais sa part de marché a baissé entre le premier trimestre 2009 et 2010 passant de 30,9% à 30,3%. Warner chute également : sa part de marché de 20,7% en 2009 atteint 19% en 2010. Toutefois, on note une hausse des parts de marché de Sony et d’EMI : Sony passe de 26% en 2009 à 27,9% en 2010 tandis qu’EMI passe de 8,8% à 10,5%.

Enfin, concernant le secteur de la vente : les chaînes de vente traditionnellement leaders du marché telles que Best Buy, Borders et Trans World souffrent d’une chute de 33,8% de leurs ventes qui passent de 28,7 millions d’unités vendues au premier trimestre 2009 à 19 millions d’unités en 2010. De façon similaire, Walmart et Target connaissent un important recul de leurs ventes qui ont baissé de 4,1% passant de 28,7 millions d’unités vendues à 27,7 millions au premier trimestre 2009.

Le secteur non traditionnel qui inclue iTunes, Amazon, QVC et les salles de concerts a quant à lui augmenté de 13,3% en vendant 25,5 millions d’unités en 2009 contre 28,7 millions en 2010.

Enfin, le secteur des indépendants avec des acteurs comme Newbury Comics, Gallery of Sound et Dimples ont connu une hausse de 10,3% de leurs ventes en passant de 6 millions d’unités vendues en 2009 contre 6,6 millions en 2010.

Q1 2010: Digital Drops, Non-Traditional Sector Rises, d’Ed Christman, Billboard, 7 avril 2010

BureauExport de la Musique – New York


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire