Musique

Comment les étudiants américains écoutent la musique ?

Date: 05/01/2015

Chaque automne, des millions d’étudiants s’installent dans des universités pour étudier, sociabiliser et préparer leur futur. La musique qu’ils découvrent durant cette période aura une influence sur celle qu’ils écouteront pour le reste de leur vie.

Bien qu’il y ait différents facteurs à prendre en compte, chaque individu a tendance à établir ses gouts musicaux durant les études supérieures. La jeune fille qui avait pour habitude d’écouter du rock classique peut ainsi découvrir le jazz vintage et l’amateur d’EDM se rapprocher du hip-hop. La musique accompagne les étudiants dans leurs expériences durant cette période où les jeunes sociabilisent de manière accentuée et sont exposés à de nouveaux styles musicaux en permanence.

Spotify a donc mené une étude auprès de 40 universités ayant les taux d’abonnements les plus élevés afin d’identifier les écoles les plus sensibilisées par la musique. Cette étude a également permis de dégager les styles musicaux les plus appréciés par les étudiants.

Paul Lamere, directeur de la plateforme de développement pour The Echo Nest chez Spotify a identifié plusieurs caractéristiques distinctes qui varient selon les facultés: les artistes, les titres, les genres. Ces traits « distinctifs » signifient qu’une école écoute une chanson, un artiste ou un genre de manière disproportionnée par rapport aux autres écoles.

« On a observé quelques variations dans les habitudes d’écoute, particulièrement en fonction des musiques et artistes qui définissent les goûts d’une école » note Lamere.

« J’étais aussi intéressé d’obtenir plus d’informations sur les cycles de sommeil des étudiants au travers de la musique  – il est étonnant de voir que les étudiants de certaines écoles restent éveillés tard, certains se lèvent tôt et d’autres font les deux. »
Quelques observations qui se dégagent de cette étude :

–       Dans les villes « qui ne dorment jamais » : les chiffres montrent que les étudiants de NYU dorment en moyenne moins que ceux des autres universités. Ils écoutent également plus de musique dite « slowcore » et « hipster ».
–       Le classique est le genre musical le plus écouté dans l’état de l’Ohio.
–       Le pic d’écoute -toutes écoles confondues- est à 16 heures.
–       Les étudiants de l’université d’Alabama écoutent presque deux fois plus de musique country que la moyenne.

Plus d’informations : Spotify / Consequence of Sound

Information fournie par le Bureau Export de la musique à New York


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - Sheila | 05.01.15

Le proce9de9 d Arnaud (essayer de faire croire que Dick Rivers seairt mort) est exe9crable. Ce n est pas de l humour, c est de la vulgarite9 crasse et sinistre. -Je suis side9re9 de l arrive9e de quelques membres du fan-club de Sardou, pour essayer de de9fendre leur idole : ce n est pas parce qu il n y a rien d original e0 placer Sardou dans les chanteurs ringards qu il ne faudrait pas le faire !!! Certes, ce n est pas original ni audacieux. Et alors ?Ce n est pas non plus original ni audacieux de dire que les oranges sont des fruits juteux : c est juste un fait. Pareil pour la ringardise de Sardou. Pas de quoi en faire une information, mais pas de quoi refuser d appeler un chat un chat. Comme d autres, j ai du mal e0 penser qu Amy Winehouse soit de la meame classe que Morrison, Joplin ou Hendrix. Quant e0 Cobain, il a certes plus apporter que Winehouse, mais est lui aussi loin des trois pre9ce9dents. Disons que dans la cate9gorie des chanteurs morts e0 27 ans, il y a les monstres sacre9s qui ont re9volutionne9 le rock ou la chanson (Morrison, Joplin, Hendrix), les artistes inte9ressants et ayant apporte9 deux-trois trucs (Cobain) et les artistes inte9ressants mais n ayant pas apporte9 grand chose (Winehouse).


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire