Musique

Le marché aux États-Unis en 2008

Date: 17/02/2009

Voici le compte-rendu 2008 pour le marché des industries musicales aux États-Unis.


CONTEXTE POLITICO-ECONOMIQUE EN 2008

Malgré les efforts de la RIAA et la multiplication des procès intentés aux internautes pour partage illégal de fichiers sur réseaux peer to peer (la RIAA affirme avoir déjà menacé ou poursuivi près de 20 000 utilisateurs de peer to peer), le téléchargement illégal de musique a continué de prospérer aux Etats-Unis, puisqu’une étude récente de l’Institute for Policy Innovation a estimé que le piratage musical (copies illégales, téléchargements, peer to peer) provoquait chaque année aux Etats-Unis un manque à gagner de 12,5 milliards de dollars. L’échec de la politique de poursuites judiciaires de la RIAA ainsi que celui des DRMs (massivement abandonnés en 2007 et 2008) a poussé le Senat américain à s’interroger sur l’instauration d’une taxe compensatoire de 5 dollars sur les abonnements Internet, idée qui a provoqué de nombreuses polémiques et qui n’a donc pas encore été instaurée.

Sur le plan économique, la crise qui a touché Wall Street puis l’ensemble des Etats-Unis en Septembre 2008 a bien entendu affectée la consommation des américains et donc affecté les ventes de musique. Ainsi par exemple, les ventes d’albums en Septembre/Octobre 2008 ont accusé une chute de près de 20% par rapport aux ventes de Septembre/Octobre 2007, alors que la moyenne sur les 6 premiers mois de 2008 était de -11%.

Concernant l’actualité du monde de la musique en lui-même, voici quelques grandes tendances de l’année aux Etats-Unis :

La multiplication des sites internet de streaming / téléchargement : un des événements de l’année a été le lancement de MySpace Music, qui permet aux internautes d’acheter directement les titres sur MySpace par le biais d’Amazon MP3.

La recherche de nouveaux formats physiques : SanDisk et les 4 majors ont lancé en novembre un nouveau format, SlotMusic, qui combine version MP3 de l’album, pochette, paroles et photos sur une carte mémoire de type SD, sans grand succès pour le moment (le Bureau Export New York a collaboré pendant trois ans avec SanDisk sur différents partenariats). Le vinyle, même s’il n’est pas un nouveau format, a connu une belle renaissance puisque même Best Buy en a réintroduit dans ses magasins.

De nouveaux modes de diffusion de la musique : Guns N Roses a signé une exclusivité de distribution physique avec la chaine Best Buy, AC/DC avec Wal-Mart, Sébastien Tellier avec American Apparel, Carla Bruni avec Barnes and Nobles. Metallica a sorti son album « Death Magnetic » en format jeu vidéo (pour Guitar Hero) le même jour que sa sortie physique.

QUELQUES CHIFFRES RESUMANT LA SITUATION DU MARCHE DE LA MUSIQUE EN 2008 D’APRES NIELSEN SOUNDSCAN :

Tous les chiffres sont en nombre d’exemplaires

* Ventes Globales de Musique (albums physiques et digitaux, singles, morceaux digitaux, vidéos,…)

2008: 1,513 milliards

Vs

2007: 1,37 milliards

= +10,5%

* Total des Ventes d’Albums (CD, CS, LP, albums digitaux)

2008: 428,4 millions

Vs

2007: 500,5 millions

= -14%

* Ventes d’Albums Digitaux

2008: 65,8 millions

Vs

2007: 50 millions

= + 32%

* Ventes de Morceaux Digitaux

2008: 1,07 milliard

Vs

2007: 844,2 millions

= +27%

* Ventes d’Albums sur Internet (albums physiques vendus par les sites de e-commerce)

2008: 27,5 millions

Vs

2007: 30,1 millions

= – 8,6%

* Ventes Globales d’Albums (albums & équivalents en morceaux digitaux)

2008: 535,4 millions

Vs

2007: 584,9 millions

= -8,5%

* Ventes de Vinyls/LPs

2008 : 1,88 millions

Vs

2007 : 0,99 millions

= +89%

VENTES D’ALBUMS PAR GENRE MUSICAL EN 2008 (EN MILLIONS

Voir le tableau et le graphique (sous format pdf) : Ventes d’albums par genre musical en 2008.


ventes albums par genre musical USA 2008

Ventes albums par genre musical USA 2008

LES FAITS MARQUANTS DE CES RESULTATS DE FIN D’ANNEE 2008 :

Ventes : Les ventes totales de musique ont atteint en 2008 un nouveau record, avec plus de 1,5 milliards d’unités vendues (tout support confondu), une augmentation de plus de 10% par rapport à l’année 2007. Cependant, ce record cache une réalité beaucoup plus sombre. Les ventes d’albums physiques ont en effet à nouveau fortement baissé, passant de 450 à 363 millions en une année, soit une chute de près de 20%. Les ventes d’albums digitaux, bien qu’en hausse, ne comblent pas cette chute (moins 14% d’albums physique et digitaux vendus en 2008), ni même les morceaux digitaux à l’unité, qui atteignent pourtant cette année un nouveau record, puisque le chiffre des ventes d’albums physiques, digitaux et équivalents albums baisse de 8,5% par rapport à 2007. Ainsi, la hausse du nombre de téléchargements de morceaux à l’unité et d’albums sur des plateformes telles qu’iTunes n’est pas assez forte pour permettre de compenser la chute rapide des ventes physiques de musique.

Comme en 2007, la Holiday Season (Thanksgiving et Noel/Nouvel An) représente plus de 19% des ventes totales de l’année.

Distribution : En termes de parts de marché, les équilibres entre majors et indépendants ont peu varié en 2008 (voir graphique ci dessous). Concernant la chaîne de distribution, les revendeurs non traditionnels (salles de concerts, VPC, digital,…) représentent en 2008 une part record de 25% des albums vendus (contre 17% en 2007), alors que la part des grandes chaînes non spécialisées (Wall Mart, Best Buy,…) baisse de 40% à 37%, tout comme celle des chaînes spécialisées (33% en 2008, contre 36% l’année précédente). Enfin, la part des disquaires indépendants augmente légèrement, passant de 6% à 7%.

Digital : Le digital représente en 2008 environ 32% des ventes totales de musique aux Etats-Unis, un record. Dans le détail, les ventes d’albums digitaux ont augmenté de 32% (et représentent 15% des ventes totales d’albums), et les ventes de morceaux à l’unité de 27% (pour dépasser le milliard d’exemplaires vendus). Cette hausse est cependant moins forte qu’en 2007, vu que le nombre de morceaux téléchargés avait augmenté de 45% par rapport à 2006, et le nombre d’albums de plus de 50%.

Pour la première fois en 2008, deux titres dépassent la barre des 3 millions de ventes digitales. Dix neuf titres se sont également téléchargés à plus de 2 millions d’exemplaires, contre 9 en 2007, 71 à plus d’un million d’exemplaires (contre 41 en 2007).

Le marché de la musique se répartit entre les majors et les indépendants de la manière suivante :



Part de Marché aux Etats-Unis en 2008 (Sources : Nielsen SoundScan, Billboard)



TOP 10 ALBUMS & SINGLES EN 2008

Voir les tableaux (sous format pdf) : Top 10 des ventes d’albums, Top 10 des ventes digitales d’albums, Top 10 des ventes de singles digitaux, Top 10 Ringtones et Top 10 Airplay Radio.

Retrouver le document ci-dessus en entier (sous format pdf) en cliquant ici.

Bureau Export


Il y a 2 réactions sur cet article, réagissez!

2 Réactions

1 - Genevieve | 17.02.09

Since getting lymes I got a grinding knee, creaking joints, it has upset me greatly, when orlnoigaily I was running happily thru a tick infested area and had lost lots of weight and felt like I got my life back. I have found on diagnose me dot com horsetail grass for lymes disease and memory loss. Now silica is in all the places lymes attacks, i.e. eye, cartilage, connective tissues, heart, what if silica is depleted or kills spirochetes like Pasteur mentioned something about removing disease.


2 - Cammie | 17.02.09

I’ve been looinkg for a post like this forever (and a day)


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire