Musique

Le marché en 2006 aux États-Unis

Date: 22/01/2007

Contexte économico-politique

En 2006, le marché américain a suivi les tendances de 2005 : il n’y a jamais eu autant d’intérêt pour les produits musicaux (1,2 milliards de ventes, +19,4% par rapport à 2005), et pourtant les ventes totales d’albums sont encore en baisse (-4,9%), passant pour la première fois depuis de nombreuses années sous la barre des 600 millions d’exemplaires vendus. La remarquable croissance des ventes digitales connue en 2005 (350 millions de morceaux téléchargés ; +150%) s’est poursuivie dans des proportions impressionnantes (582 millions de morceaux téléchargés +65% par rapport à 2005), ce qui a permis de limiter l’impact de la baisse des supports physiques encore plus que l’an passé : les ventes globales d’albums (physique et digital) ont baissé de 1,2% seulement en 2006.

Ces résultats, certes en baisse mais moins sombres que ceux de 2005, ont entraîné un optimisme relatif des professionnels américains, qui ont le sentiment que l’hémorragie a été jugulée et que le marché est prêt à rebondir grâce aux efforts de ces dernières années pour développer des modèles innovants et qui commencent à porter leurs fruits. La piraterie reste un facteur non-négligeable, mais elle n’empêche pas les ventes digitales légales de poursuivre leur formidable croissance, ce qui mue en certitude l’impression de l’an dernier selon laquelle la vente de musique digitale est désormais un mode de consommation de la musique tout à fait établi. Qu’il s’agisse d’internet (iTunes USA a dépassé le milliard de titres vendus cette année) ou de téléphonie mobile (grand succès des ringtones et développement des ringback tones ; les plus grands opérateurs comme Cingular ou Verizon ont soit développé leur propres plateformes, soit se sont associés à des plateformes mobiles existantes), le digital est la source de vitalité du marche américain et est de plus en plus générateur de revenus. Ceci, allié à la belle croissance du spectacle vivant en 2006 donne des perspectives plutôt optimistes pour l’avenir du marché nord-américain de la musique.



Quelques chiffres résumant la situation du marché de la musique en 2006 :

* VENTES GLOBALES DE MUSIQUE (albums, singles; clips vidéo, morceaux digitaux) 2006: 1,198 milliard Vs 2005: 1,003 milliard = +19.4%

* TOTAL DES VENTES D’ALBUMS (CD, CS, LP, albums digitaux) 2006: 588,2 millions Vs 2005: 618,9 millions = -4.9%

* VENTES D’ALBUMS DIGITAUX 2006: 32,6 millions Vs 2005: 16,2 millions = +101%

* VENTES DE MORCEAUX DIGITAUX 2006: 581,9 millions Vs 2005: 352,7 millions = +65%

* VENTES D’ALBUMS SUR INTERNET (albums physiques vendus par les sites de e-commerce) 2006: 29,4 millions Vs 2005: 24,7 millions = +19.0%

* VENTES GLOBALES D’ALBUMS (albums & équivalents en morceaux digitaux) 2006: 646,4 millions Vs 2005: 654,1 millions = -1.2%


VENTES D’ALBUMS PAR GENRE MUSICAL EN 2006 (EN MILLIONS)



Ventes d'albums par genre musical en 2006 aux USA (en millions)




Les faits marquants de ces résultats de fin d’année :

VENTES :
Les ventes globales de musique ont dépassé le seuil du 1 milliard d’exemplaires pour la 2ème année consécutive, avec 1,2 milliards en 2006 contre 1 milliard en 2005 : cela équivaut à une hausse de 19,4% par rapport à 2005. Les ventes totales d’albums ont quant à elles baissé de 4,9% par rapport à 2005. Les ventes globales d’albums (qui incluent les albums et leur équivalent en musique digitale) ont baissé de 1,2% par rapport à 2005.
La bande originale de High School Musical a été l’album le plus vendu cette année, avec plus de 3,7 millions d’exemplaires écoulés. C’est la 1ère fois depuis la B.O de Titanic en 1998 qu’une bande originale finit en tête des ventes de fin d’année. Comme chaque année, 20% des ventes d’albums ont été réalisées durant la « Holiday Season » américaine, à savoir les 6 dernières semaines de l’année. Les 2 dernières semaines de 2006 ont été particulièrement bonnes : avec respectivement 47,4 et 45 millions d’exemplaires vendus lors des 2 dernières semaines de l’année, Nielsen SoundScan a connu en 2006 les 2 semaines les plus fastueuses en termes de ventes de musique.

DISTRIBUTION :
Les ventes d’albums physiques par Internet ont atteint le chiffre record de 29 millions d’exemplaires (+19% par rapport à 2005). 41% des albums ont été achetés dans la grande distribution cette année (contre 40% en 2005 et 38% en 2004). 41% également ont été achetés dans des chaînes de magasins spécialisés (45% en 2005, 48% en 2004). La part des disquaires indépendants baisse elle aussi à 6% en 2006 (7% en 2005 et 9% en 2004). Enfin, les distributeurs non-traditionnels de musique représentent les 12% restants, une hausse par rapport aux 9% de 2005 et aux 5% de 2004.

DIGITAL :
Plus de 580 millions de titres digitaux ont été achetés en 2006, soit une augmentation de 65% par rapport à 2005. Pour la première fois, une chanson digitale a dépassé les 2 millions d’exemplaires vendus en un an (“Bad Day” de Daniel Powter a été téléchargée à 2 015 000 exemplaires). 22 morceaux digitaux ont dépassé le million de téléchargements payants en 2006, contre seulement 2 l’année précédente.



Le marché de la musique se répartit entre les majors et les indépendants de la manière suivante :



Majors et Indépendants aux USA en 2006




TOP 10 albums & singles

TOP 10 ALBUMS

(Ventes physiques et digitales combinées, du 2 Janvier au 31 Décembre 2006)



Source: Nielsen SoundScan

Ces chiffres sont moins élevés que l’an dernier, où la 1ère place avait été très disputée jusqu‘à la dernière semaine entre Mariah Carey et 50 Cent, tous les 2 aux environs de 5 millions d’albums vendus.


TOP 10 VENTES D’ALBUMS DIGITAUX EN 2006



TOP 10 ventes d'albums digitaux en 2006 aux USA



TOP 10 SINGLES DIGITAUX EN 2006



Source: Nielsen SoundScan

Ces ventes ont connu une augmentation globale de 75% par rapport à l’an dernier. Gwen Stefani, qui occupait la 1ère place de ce classement l’an dernier avec son single « Hollaback Girl », avait été téléchargée à 1,17 million d’exemplaires.


TOP 10 VENTES DE RINGTONES POLYPHONIQUES EN 2006



Source: Nielsen RingScan



TOP 10 AIRPLAY RADIO EN 2006



Source: Nielsen BDS




Liens utiles :

Recording Industry Association of America (RIAA) : www.riaa.org
National Association of Music Merchants : www.namm.com
US Copyright Office : www.copyright.gov
US Copyright Law : www.copyright.gov/title17
Bureau Export de la Musique Française à New York : www.french-music.org
Services Culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis : www.frenchculture.org
Mediamerica, site d’information sur les Médias en Amériques du Nord : www.mediamerica.org


FRENCH MUSIC EXPORT OFFICE IN NEW YORK


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire