Musique

Marché de l’Industrie Musicale aux Etats-Unis en 2009

Date: 16/03/2010

Voici le compte-rendu 2009 pour le marché des industries musicales aux États-Unis. Toutes ces informations ont été obtenues par le Bureauexport de New York. .


CONTEXTE POLITICO-ÉCONOMIQUE EN 2009

Les efforts de la RIAA contre le piratage ne semblent pas encore provoquer un changement radical pour l’industrie musicale américaine. Selon l’Institute for Policy Innovation (IFPI), la tendance du piratage continue en 2009 et représenterait en moyenne 12,5 milliards de pertes chaque année et une suppression de 71 060 emplois. D’après les données (IFPI), Au premier semestre 2009, les Etats Unis reste le pays connaissant la plus forte régression de ses ventes face au marché mondial (le Japon, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la France). Ils accusent une chute de 27% au niveau du marché physique, une faible augmentation de 9% au niveau du marché digital et une baisse de 13,7% sur le marché total. D’autre part, après une montée en puissance du marché digital, les ventes numériques s’essoufflent, souffrant notamment de la chute du marché des sonneries et du succès mitigé des services d’abonnement (-16%). De plus, tandis que les téléchargements internet augmentent de 15%, ceux de la téléphonie mobile baissent de 19%. Le digital ne parvient toujours pas à compenser les pertes du physique aux Etats-Unis.

Sur le plan économique, la crise qui a touché Wall Street puis l’ensemble des Etats-Unis continue à engendrer une chute de la consommation de la musique et donc une chute des ventes de musique. Ainsi d’après les chiffres publiés par Nielsen SoundScan, en 2009, les ventes d’albums ont baissé de 12,7% aux Etats-Unis. Néanmoins, en optant pour des modèles proposant du contenu musical de quantité et de qualité, l’industrie du disque américaine continue à réagir contre cette tendance : on peut notamment citer les plateformes d’abonnement, les radios satellites, les sites de streaming. En effet, les sites de streaming gagneraient sur le piratage puisque selon Arbor Networks, le P2P représenterait seulement 18% du trafic internet tandis que le web représente 50% des usages internet. Le streaming est d’ailleurs une des trois grandes tendances de l’année 2009 aux Etats-Unis, tendances que nous abordons maintenant :

– Le rapprochement entre l’industrie musicale et les services web et mobile au travers du streaming : En se rapprochant de l’industrie web et mobile, les majors souhaitent faciliter l’accessibilité des consommateurs vers la musique légale pour contrer les usages illégaux. En 2009, plusieurs nouveaux modèles de streaming ont émergés aux Etats-Unis et également par le biais des applications iphones. (Vevo, lala, ilke, Pandora)

–  Libération des prix sur les plateformes digitales : Amazon et iTunes ont abandonné la pratique d’un prix fixe. iTunes qui se basait sur les traditionnels prix de 0,99 dollars met désormais en vente des titres de 0,69 à 1,29 dollars, ce qui a provoqué, dans les charts d’iTunes, certains reculs de titres mis en vente sur le site.



QUELQUES CHIFFRES RÉSUMANT LA SITUATION DU MARCHÉ DE LA MUSIQUE EN 2009 D’APRÈS NIELSEN SOUNDSCAN :

Tous les chiffres des sept catégories suivantes sont en nombres d’ unités vendues et comprennent la pèriode du 5/01/2009 au 3/01/2010.

* VENTES GLOBALES DE MUSIQUE (albums physiques et digitaux, singles, morceaux digitaux, vidéos,…)

2009:*1,545 milliards (*Record des ventes enregistré par Nielsen SoundScan)
Vs
2008: 1,513 milliards
= +2,1%

* TOTAL DES VENTES D’ALBUMS (CD, CS, LP, albums digitaux)

2009: 373,9 millions
Vs
2008: 428,4 millions
= -12,7%

* VENTES D’ALBUMS DIGITAUX

2009: *76,4 millions (*Record des ventes enregistré par Nielsen SoundScan)
Vs
2008: 65,8 millions
= + 16,1%

* VENTES DE MORCEAUX DIGITAUX

2009:*1,159 milliards (*Record des ventes enregistré par Nielsen SoundScan)
Vs
2008: 1,070 milliards
= +8,3%

* VENTES D’ALBUMS SUR INTERNET (albums physiques vendus par les sites de e-commerce)

2009: 25,3 millions
Vs
2008: 27,5 millions
= – 8,0%

* VENTES GLOBALES D’ALBUMS(albums & équivalents en morceaux digitaux)

2009: 489.8 millions
Vs
2008: 535,4 millions
= -8,5%

*VENTES DE VINYLS/LPs

2009 : *2,5 millions (*Record des ventes enregistré par Nielsen SoundScan)
Vs
2008 : 1,88 millions
= +33.0%



VENTES D’ALBUMS PAR GENRE MUSICAL EN 2009 (EN MILLIONS)



Source : Nielsen SoundScan – données récoltées entre le 5/01/2009 et le 3/01/2010

NB: Attention, des albums peuvent apparaître dans plusieurs genres


VENTES D’ALBUMS PAR GENRE MUSICAL EN 2009



Vente d'albums 2009 par genre musical



LES FAITS MARQUANTS DE CES RÉSULTATS DE FIN D’ANNÉE 2009 :

VENTES :
En 2009, aux Etats-Unis, les ventes totales de musique ont de nouveau atteint un record dépassant les 1.5 milliards d’unités vendues (tout support confondu), une augmentation de plus de 2% par rapport à 2008. Les ventes d’albums physiques continuent à baisser, passant de 363 millions à 297.5 millions, soit une chute de 18%. Les ventes d’albums digitaux, en hausse de 16% par rapport à 2008, ne parviennent pas encore à combler la chute du physique avec une baisse de 13% des ventes d’albums physiques et digitaux en 2009. De même, pour les ventes de morceaux digitaux à l’unité en hausse de 8.3% par rapport à 2008. Quant aux ventes d’albums sur des plateformes comme Amazone, iTunes, celles-ci marquent même une baisse de -8% par rapport à 2008. Ainsi, en 2009, le digital ne contrebalance pas encore les pertes de vente physiques que connait l’industrie musicale américaine. Néanmoins, depuis 1991, les ventes d’albums vinyls n’avaient jamais atteint un record tel que celui de 2009 : 2.5 millions d’exemplaires vendus marquant une augmentation de 33% par rapport à 2008.
Enfin, comme en 2008, la « Holiday Season » (Thanksgiving, Noël/Nouvel) représente 21% des ventes totales de l’année (contre 19% en 2008). (62 million d’unités vendues à la fin de la semaine du 27 décembre 2009).

DISTRIBUTION :
En termes de parts de marché, les équilibres entre majors et indépendants ont peu varié en 2009 (voir graphique ci dessous). EMI (+0.3%) et Sony (+3.28%) connaissent une légère hausse de part de marché.
Concernant la chaîne de distribution, les revendeurs non traditionnels (digital, internet, VPC, salles de concerts…) représentent une hausse ventes d’album de 11% face à 2008. Ces revendeurs représentent une part de 30% des ventes totales de 2009 contre 25% en 2008. En 2009, 36% des ventes d’albums sont en chaînes de masse non spécialisées (Wall Mart, Best Buy) (contre 37% en 2008), 29% se font en chaînes spécialisés (Barnes and Nobles, Borders) contre 33% en 2008. Enfin, la part des disquaires indépendants passe à 6%.

DIGITAL :
En 2009, le digital représente environ 40% des ventes totales de musique aux Etats-Unis (contre 32% en 2008), un record et 20% des ventes totales d’albums (contre 15% en 2008). Dans le détail, en 2009, les ventes d’albums digitaux ont affiché un record sur les années precedentes en passant de 65 millions d’exemplaires vendus en 2008 à 76 millions en 2009, soit une augmentation de 16% face à 2008. En 2009, pour la deuxième année consécutive, les ventes de morceaux à l’unité ont battu le record de plus d’ 1 milliard d’exemplaires vendus, en légère hausse de 8% face à 2008. Cette hausse est moins forte qu’en 2008 où le nombre de morceaux téléchargés avait augmenté de 27% face à 2007.
Pour la première fois, en 2009, quatre titres dépassent la barre des 4 millions de ventes digitales. 32 titres se sont également téléchargés à plus de 2 millions d’exemplaires, contre 19 en 2008. 89 morceaux digitaux se sont vendus à plus d’un million d’exemplaires (contre 71 en 2008).

Le marché de la musique se répartit entre les majors et les indépendants de la manière suivante :



Source : Nielsen SoundScan, Billboard - données récoltées entre le 29/12/2008 et le 3/01/2010




TOP 10 ALBUMS  &  SINGLES EN 2009

Tous les chiffres des tops suivants sont en nombres d’unités vendues.

Top 10 des ventes d’albums (physique et digital confondu) (en nb de ventes)



Top 10 des ventes d’albums 2009 USA


Top 10 des ventes digitales d’albums (en nb de ventes)



Top 10 des ventes digitales d’albums 2009 USA


Top 10 des ventes de singles digitaux (en nb de ventes)



Top 10 des ventes de singles digitaux USA 2009


Top 10 des albums vendus sur Internet (en nb de ventes)



Top 10 des albums vendus sur Internet USA 2009


Top 10 Ringtones (en nb de ventes)



Top 10 Ringtones USA 2009


Top 10 Airplay Radio (en nb de détections)



Top 10 Airplay Radio USA 2009


Top 10 Internet des titres les plus streamés sur Internet (en nombre de streamings)



Top 10 internet des titres les plus streamés sur Internet USA 2009



Bureau Export

Bureauexport New York
972 5th Avenue – New York, NY 10075 – USA
Tel: + 1 212 988 4388 – Email: newyork@french-music.org


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - Sanne | 16.03.10

I have recently read that “no follow” links could also play a certain role in ranking. However, I’m a bit of a newbie – all I have done was publishing articles and making relevant comments, when su;s#ble&a8230iAliton


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire