Musique

Patreon : un modèle de crowdfunding qui semble fontionner

Date: 13/05/2015


Patreon Patreon

Lancé en 2013 par Jack Conte (Pomplamoose), Patreon a rapidement attiré l’attention des musiciens et des investisseurs. En mars dernier, l’artiste Amanda Palmer a réuni 1,1$ millions de fonds, un record pour la plateforme. La compagnie a également reçu 2,1$ millions (de la part d’Atlas, de Charles River et d’autres investisseurs) et 15 millions de dollars de la part de SV Angel (Dropbox, Airbnb), Index Ventures (SoundCloud, Etsy) ou encore de David Marcus (Facebook) en 2014.

Avec l’évolution de l’industrie musicale, les artistes ont de plus en plus besoin d’être proches de leurs fans. D’où l’essor des plateformes de crowdfunding ces cinq dernières années (Kickstarter, GoFundMe, IndieGoGo, etc.).

Patreon a la particularité d’offrir aux artistes une alternative qui semble davantage les intéresser (les recherches Google pour Patreon sont passées en un an de 77% en-dessous de celle d’Indiegogo à 5% au dessus). Un fan peut ainsi donner de l’argent soit par projet, soit par période (une semaine ou un mois), ce qui permet aux donateurs de jouir d’une plus grande liberté selon Danny Rimmer (Index Ventures). Les musiciens restent cependant encore minoritaires et ce sont surtout des bloggers, journalistes, vidéastes qui utilisent Patreon.

Plus d’informations : Billboard

Informations fournies par le Bureau Export de la musique à New York


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire