Musique

Productions françaises aux États-Unis et au Canada en 2008

Date: 16/03/2009

Compte-rendu des productions françaises aux États-Unis et au Canada en 2008.


NOMBRE DE SORTIES EN LICENCE/DISTRIBUTION

D’après nos informations, 83 albums produits en France sont sorties en licence ou distribution en 2008 aux Etats-Unis (et 63 au Canada). Ce chiffre est légèrement plus faible qu’en 2007, où 87 sorties avaient été recensées aux Etats-Unis et 69 au Canada. Cependant, ce chiffre doit sûrement être revu à la hausse car malgré nos efforts, nous ne sommes pas tenus au courant de toutes les sorties d’albums français sur le territoire. De plus, ces chiffres ne prennent pas en compte les sorties digitales, qui ont été très nombreuses cette année (Yuksek, Surkin, Etienne Daho entre autres ont bénéficié de sorties digitales only en 2008 par exemple).

Concernant les genres musicaux (détaillé plus bas), l’année 2008 marque un changement car le jazz, genre jusque là dominant, est remplacé par la vaste catégorie pop/rock/chanson/folk, qui passe de 20% des sorties françaises en 2007 à plus de 40% en 2008. Cet important recul du jazz (qui passe de 38% en 2007 à moins de 20% en 2008) peut en partie être expliqué par le nombre restreint de sorties 2008 sur les labels Dreyfus et Sunnyside, tous deux implantés à New York et qui publient la majeure partie des productions jazz françaises.

En termes de ventes, nous savions dès le début de l’année qu’il serait difficile de faire mieux qu’en 2007, année faste pour les productions françaises, notamment grâce au succès de Feist et ses 450 000 exemplaires vendus. En effet,  en 2007, les 10 productions françaises les plus vendues cumulaient 840 000 ventes, contre « seulement » 570 000 en 2008, soit une baisse d’environ 30%. Cependant, ce chiffre de 2008 reste bien supérieur au chiffre de 2006, qui était de 215 000 exemplaires vendus. Pour mieux se rendre compte de l’effet Feist sur les ventes de 2007, si l’on prend les 10 albums français les mieux vendus en 2008 hors Feist, on obtient 410 000 ventes, un chiffre stable si on le compare au 10 meilleures ventes françaises de 2007 hors Feist (405 000 ventes).

Ce chiffre est d’autant plus remarquable que contrairement à l’année passée, nous considérons cette année les ventes du 1er janvier au 1er décembre pour des raisons de timing, et ces chiffres n’incluent donc pas les ventes de la « Holiday Season », période de fortes ventes pour l’industrie musicale.

On peut donc en conclure que l’année 2008 a été une bonne année pour les productions françaises, avec 5 albums dépassant la barre des 50 000 ventes (contre 3 en 2007 et un seul en 2006). Cependant, il faut remarquer que peu d’albums sortis en 2008 ont remporté un grand succès (si on met de côté Yael Naim, M83, Yelle, Carla Bruni, Gojira et Sebastien Tellier) et la majorité des meilleures ventes concerne des albums sortis en 2007 (voire 2006) et qui ont continué à bien se vendre. Ainsi, dans le top 10 des ventes de productions françaises, six albums sont des sorties 2007 ou 2006. Ceci peut s’expliquer en grande partie par le fait que 2008 a été une année plus pauvre en sorties d’albums d’artistes français déjà reconnus aux Etats-Unis (en 2007, Air, Daft Punk, Feist et Manu Chao entre autres avaient tous sorti un album).

———————————————————————————————–

MEILLEURES VENTES FRANCAISES SINGLE/ALBUM

D’après les informations que nous avons pu rassembler, obtenues auprès des export-managers français et des labels américains, voici les meilleures ventes de productions françaises aux Etats-Unis en 2008 dans le tableau ci-joint (en format pdf) “Meilleures ventes françaises aux Etats-Unis en 2008“. Il s’agit des ventes du 1er janvier 2008 au 1er décembre 2008.

Comme ailleurs dans le monde, le marché des singles physiques s’est complètement écroulé aux Etats-Unis, et quasiment aucun artiste produit en France n’a sorti de single physique aux Etats-Unis cette année (à l’exception d’artistes tels que Bob Sinclar ou David Guetta). Cependant, les productions françaises ont vendu de nombreux titres à l’unité sur le marché digital. Ainsi, Yael Naim a vendu près de 1,1 millions de titres unitaires (hors achat d’albums entiers) sur iTunes (une grande partie revenant au succès de la chanson « New Soul »). Autres exemples, Yelle a vendu plus de 80 000 titres à l’unité en format digital,  le single « D.A.N.C.E. » de Justice, a été téléchargé légalement plus de 170 000 fois.

———————————————————————————————–

POSITION DES TITRES FRANCAIS DANS LES CHARTS

2008 a été une bonne année pour les productions françaises dans les charts de vente. Pour affirmer cela, nous nous fions aux charts de ventes physiques et digitaux publiés chaque semaine par Billboard, ainsi qu’aux charts digitaux du principal site de téléchargements aux Etats-Unis, iTunes.

Quatorze artistes produits en France sont rentrés dans les charts Billboard cette année : Antoine Clamaran, Ahmad Jamal, Carla Bruni, Bob Sinclar, Gojira, M83, Manu Chao, Yael Naim et Yelle pour des albums sortis en 2008, et Daft Punk, Stacey Kent, Justice, David Guetta et Feist pour des albums sortis en 2007. Si seules Feist et Yael Naim ont réussi à rentrer dans le Top 100 des meilleures ventes de la semaine (respectivement 55 et 50), les productions françaises se classent plus que correctement dans les autres catégories : Justice a été numéro 6 du Top Electronic Albums (numéro 1 en 2007), M83 et Gojira numéros 1 du Top Heatseekers (albums indépendants), Yelle numéro 8 du Top Electronic Albums, Daft Punk numéro 3 du Top Electronic Albums, Carla Bruni numéro 10 du Top Heatseekers,…

Notons également que la plupart des artistes français assurent une présence continue dans ces charts. Ainsi, « Waters Of Nazareth » de Justice est resté 40 semaines dans le Hot Dance Single sales, « The Reminder » de Feist 43 semaines dans le Top 200 Albums, « Together » de Bob Sinclar 22 semaines dans le Hot Dance Club Play, « New Soul » de Yael Naim plus de 12 semaines dans le Top 100 Singles. En moyenne, les artistes français classés dans les charts Billboard en 2008 y sont restés 12 semaines.

Assez logiquement, on retrouve les mêmes artistes dans les classements digitaux Billboard et iTunes : Yael Naim a été numéro 1 des ventes albums et singles sur iTunes, Yelle et Daft Punk numéro 1, Justice numéro 2 du Top Electronic iTunes, Carla Bruni numéro 1 du Top World iTunes, David Guetta numéro 1 du Top Dance Songs… De nombreux autres artistes non classés dans les charts Billboard se sont également frayés un chemin dans ces charts iTunes, puisqu’on dénombre en tout plus de 40 artistes produits en France dans les charts iTunes cette année : Sébastien Tellier, Seun Kuti, Air, Digitalism, Midnight Juggernauts, Miss Kittin, Gotan Project, Uffie, Telepopmusik, La Caution, Khaled et bien d’autres.

Il existe aux Etats-Unis de nombreux autres charts concernant l’airplay radio, les téléchargements de ringtones, etc., sur lesquels nous reviendrons plus tard dans le bilan.

Pourcentage des sorties de production française par style musical :


Pourcentage des sorties de production française par style musical

Pourcentage des sorties de production française par style musical

———————————————————————————————–

EVOLUTION PAR RAPPORT AUX ANNEES PRECEDENTES PAR GENRE MUSICAL

Pop/Rock/Folk : Cette catégorie, incluant la chanson française, représente en 2008 plus de 40% des sorties de productions françaises aux Etats-Unis, contre un peu plus de 20% en 2007. En terme de ventes, elle est dominée pour la deuxième année consécutive par le succès de Feist, dont l’album « The Reminder » sorti en 2007 s’est encore écoulé cette année à 180 000 exemplaires (plus de 650 000 exemplaires vendus aux US depuis sa sortie). Juste derrière, l’album de Yael Naim a été un vrai succès avec plus de 100 000 exemplaires vendus en 2008, et surtout un million de titres à l’unité en format digital. Autre album sorti en 2007, « La Radiolina » de Manu Chao est devenu disque d’or en 2008 (la certification est délivrée à 100 000 exemplaires pour un disque chanté majoritairement en espagnol). Dans cette catégorie, notons également le succès rencontré par Yelle et son album « Pop Up », écoulé à un peu moins de 20 000 exemplaires, succès d’autant plus remarquable que c’est une artiste en développement et que son public est celui qui télécharge le plus illégalement.

Seul groupe de métal français à s’imposer pour le moment aux USA, Gojira confirme sa popularité de ce côté de l’Atlantique avec 10 000 albums vendus en cinq semaines.

Enfin, seule véritable représentante de la chanson française aux US en 2008, Carla Bruni a vendu plus de 35 000 disques (« Comme si de rien n’était » et réédition de « No Promises »)

Electro : L’électro passe de 22% des sorties de productions françaises en 2007 à près de 28% en 2008. Le groupe majeur de l’année, Justice, a vendu plus de 50 000 de son album sorti en 2007 (près de 90 000 unités vendues depuis sa sortie). L’album « Alive  07 » de Daft Punk, sorti en décembre 2007, a continué également à bien se vendre. Concernant les albums sortis en 2008, la meilleure performance est à mettre au crédit de M83, dont le dernier album « Saturdays=Youth » s’est écoulé à plus de 32 000 exemplaires. Enfin, il faut également mentionner la bonne performance de « Sexuality » de Sebastien Tellier, vendu à plus de 8000 exemplaires uniquement dans la chaîne American Apparel.

Jazz : Il y a eu beaucoup moins de sorties jazz en 2008 qu’en 2007 (18% des sorties productions françaises en 2008, contre un peu moins de 40% en 2007). La plupart de ces sorties sont à mettre au crédit des labels Dreyfus Records et Sunnyside Records, qui font tous les deux un très bon travail de promotion auprès des medias spécialisés. Cependant, s’adressant à un public relativement restreint de connaisseurs, les ventes restent raisonnables.

World Music : La part des musiques du monde dans les sorties de productions françaises baisse légèrement, passant de 13,9% en 2007 à 10,3% en 2008. Les deux sorties majeures de l’année, celles des albums de Seun et Femi Kuti, sont sorties en fin d’année et il est donc trop tôt pour prendre en compte leurs chiffres de vente. L’album de Mayra Andrade, lui, s’est déjà écoulé à 2000 exemplaires en 2008. Il faut également signaler que de nombreux labels anglais ou américains signent directement des artistes français de world music (mais également de rock, les Teenagers par exemple), groupes qui par conséquent ne sont pas considérés par le Bureau Export comme productions françaises.

Urban/Hip Hop/R&B : A notre connaissance, il n’y a pas eu de sortie d’album produit en France dans cette catégorie aux Etats-Unis en 2008

———————————————————————————————–


SPECTACLE VIVANT

Nombre de concerts et tournées d’artistes français

Le Bureau Export a recensé en 2008 plus de 2350 concerts de productions françaises sur le sol nord américain, un chiffre en hausse d’environ 18% par rapport aux 2000 concerts recensés en 2007, et de 70% par rapport à 2006 (et les 1400 concerts recensés cette année).

Si l’on rentre dans les détails, on se rend compte que ce sont les Etats-Unis qui sont seuls responsables de cette hausse, puisque le nombre de concerts y passe de 1570 en 2007 à 1900 en 2008, une augmentation de 20% (+100% par rapport aux 950 concerts de 2006). Au Canada, nous avons recensé 453 concerts cette année, contre 435 en 2007 et 370 en 2006 mais de nombreux concerts nous ont échappé à cause de notre éloignement relatif du territoire et du fait que ce territoire n’est plus officiellement dans nos attributions.

En regardant de plus près, on peut voir qu’aux Etats-Unis, 257 artistes/groupes se sont produits, une augmentation de 17% par rapport aux 220 de 2007, pour une moyenne de 7,4 concerts/artiste (contre 7 en 2007). On peut donc en déduire que l’augmentation du nombre de concerts aux Etats-Unis en 2007 est à la fois liée au plus grand nombre de groupes étant venu s’y produire et à des tournées plus longues.

Une des tournées emblématiques de l’année pour les productions françaises a été le Myspace Music Tour de Justice, accompagné de Busy P, DJ Mehdi et Fancy (seulement pour quelques dates malheureusement à cause de problèmes de visa), qui s’est notamment arrêté au Madison Square Garden à New York. Les priorités exports de l’année se sont également produit de nombreuses fois aux Etats-Unis en 2008 : Justice (27 dates), Yelle (25 dates), Yael Naim (19 dates), Sébastien Tellier (11 dates), Midnight Juggernauts (13 dates), M83 (27 dates), Herman Dune (44 dates), Gojira (22 dates), Feist (29 dates), Digitalism (18 dates), Ayo (26 dates), David Guetta (17 dates), Keren Ann (20 dates)…


Présence française sur les festivals prescripteurs

Comme l’année précédente,  les festivals prescripteurs majeurs ont fait appel à de nombreux groupes produits en France, et ce à la fois aux Etats-Unis et au Canada. Coachella, le festival de référence ici, a ainsi vu 13 groupes produits en France se produire sur scène cette année, un record ! Justice y a même fait sa deuxième apparition en deux ans, fait très rare pour ce festival.

Ci-dessous une liste non exhaustive des principaux festivals nord américains, ainsi que les groupes s’y étant produits cette année.

Coachella (Fin avril-Indio,CA) : Midnight Juggernauts, Busy P, DJ Mehdi, Sebastian, Kavinsky, Yelle, Plastiscines, Justice, Dimitri From Paris, Uffie, Para One, Surkin, DJ Orgasmic

All Points West (début septembre – Jersey City, NJ) : Amadou et Mariam

Lollapalooza (début aout – Chicago,IL): Amadou et Mariam, Uffie

Central Park Summerstage (mi juin-mi aout – New York,NY) : Rachid Taha, Skatalites, Seun Kuti, Vieux Farka Toure, Yael Naim, Herman Dune, Piers Faccini

Outside Lands (fin aout –San Francisco, CA) et Austin City Limits (début septembre, Austin,TX) : Manu Chao

Ultra Music Festival (fin mars – Miami,FL) : Justice, Digitalism, David Guetta

Francofolies de Montréal (fin juillet-Montreal,QC) : environ une vingtaine d’artistes produits en France

A cette présence massive sur les festivals prescripteurs s’ajoute celle sur les conférences/festivals pour des showcases, comme ca a été le cas encore cette année à South By Southwest, CMJ, APAP, Canadian Music Week, globalFEST, NYC Winter Jazzfest,… (voir plus bas).

Pourcentage par style musical

Concerts de productions françaises aux USA en 2008 par genre musical :


Concerts de productions françaises aux USA en 2008 par genre musical

Concerts de productions françaises aux USA en 2008 par genre musical

Concerts de productions françaises au Canada en 2008 par genre musical :


Concerts de productions françaises au Canada en 2008 par genre musical

Concerts de productions françaises au Canada en 2008 par genre musical




Evolution par rapport aux années précédentes

USA : Comme en 2007, le jazz est le genre musical le plus représenté dans les concerts de productions françaises aux Etats-Unis, même s’il recule un peu (31,5% en 2008 contre 32,8% en 2007). Ceci est notamment dû au fait que de nombreux jazzmen français vivent aux Etats-Unis et plus particulièrement à New York (Jean Michel Pilc, Ari Hoenig, Jerome Sabbagh, et bien d’autres), mais il ne faut pas oublier que le label francais Dreyfus Records est également basé à New York et leurs artistes tournent également beaucoup ici (Ahmad Jamal, Roy Haynes, etc.)

Le Rock/Pop/Folk, qui regroupe les anciennes catégories Pop/Rock, Chanson et Metal, est en légère augmentation passant de 29% en 2007 à un peu plus de 30% en 2008, grâce notamment aux tournées et aux succès remportés par Yael Naim, Yelle, Ayo, Feist ou Keren Ann.

Les musiques électroniques sont elle en forte augmentation, passant de 19% en 2007 à 23,5% en 2008. Concrètement, il y a eu en 2008 aux Etats-Unis 443 concerts electro d’artistes français, contre

310 en 2007, soit une augmentation de 42%. Si 2007 a été l’année du renouveau de la French Touch avec les retours de Daft Punk et le début du buzz Justice, 2008 a véritablement marqué son apogée, avec une multitude de groupes s’engouffrant dans la brèche ouverte par ces deux pionniers : les artistes Ed Banger (Justice, So Me, Busy P, DJ Mehdi,…), Institubes (Para One, Surkin,…) et Kitsune (Gildas et Masaya,…) sont parmi les plus connus, mais nombreux sont ceux à venir jouer dans des clubs bondés (Bobmo, Sebastian, Yuksek, The Shoes,…). Les tournées electro ayant attiré le plus de monde cette année sont à mettre au crédit de Justice, M83, Sebastien Tellier, Digitalism, Midnight Juggernauts et Miss Kittin. Notons également que la demande pour les DJs français a considérablement augmenté cette année, avec de plus en plus de DJ sets dans des boites de nuit.

Suivant une tendance amorcée en 2007, les musiques du monde sont en régression, puisque leur part passe de 16% à un peu moins de 14%, même si le nombre de concerts world music est resté stable d’une année sur l’autre (251 en 2007 contre 261 en 2008) et malgré les longues tournées d’Angelique Kidjo, Rachid Taha, Lo Cor De La Plana et Seun Kuti entre autres.

Enfin, les musiques urbaines (hip hop et R&B) restent marginales avec juste 1% des concerts. Les seuls artistes « urbains » s’étant produits cette année aux Etats-Unis étant La Caution, Les Nubians et La Rumeur.

CANADA : Les musiques électroniques et les musiques du monde présentent sensiblement les mêmes caractéristiques au Canada qu’aux Etats-Unis. La part Pop/Rock/Folk est logiquement beaucoup plus élevée qu’aux Etats-Unis grâce au plus grand nombre d’artistes « chanson française » se produisant au Québec. Le fait de s’adresser à un public francophone peut également expliquer la part plus importante des musiques urbaines (5% au Canada, 1% aux Etats-Unis). Enfin, le jazz est bien moins représenté qu’aux Etats-Unis, confortant le fait que peu de musiciens viennent de France pour jouer aux Etats-Unis et au Canada, et que le gros des concerts de jazz aux Etats-Unis est en fait réalisé par des musiciens français vivant aux Etats-Unis. Nous pensons également que de nombreux jazzmen français vivent au Québec, mais n’ayant pas leurs contacts, nous ne sommes pas mis au courant de leurs dates de concerts.


Événements / Salons professionnels :

Les artistes et professionnels français ont encore une fois cette année été présents sur les principaux salons/festivals aux Etats-Unis et au Canada :

– Toumast, Fallou Dieng, Lo Cor De La Plana et Samarabalouf ont participé au fameux festival de world music new yorkais globalFEST en janvier 2008 durant la conférence de l’APAP (Association of Performing Arts Presenter). Ce festival, organisé avec le soutien des services culturels de l’Ambassade, de CulturesFrance et du Bureau Export, est un formidable moyen pour se faire connaitre auprès des programmateurs de salles ici aux Etats-Unis. La prestation remarquée de Lo Cor De La Plana (une demi-page dans le New York Times) a permis au groupe de booker plus tard dans l’année une vingtaine de dates en Amérique du Nord.

– Toujours en marge de la conférence de l’APAP et toujours avec le soutien des Services Culturels, Jérome Sabbagh, David Murray et Hadouk Trio ont participé au fameux festival de jazz NYC Winter Jazzfest à la Knitting Factory à New York.

– Trois groupes, Sharko, Karlex et Punish Yourself, se sont produits à la Canadian Music Week, conférence majeure pour le marché canadien. La conférence souhaite faire un focus sur l’international en 2009, et donc il faut s’attendre à plus de groupes produits en France pour 2009.

South By Southwest, le plus important salon américain de musiques actuelles, a comme à son habitude attiré un grand nombre de groupes français. La nouvelle vague rock était représentée par The Parisians, Neimo, Brooklyn, Cheveu et Adam Kesher, alors que l’electro française était également venue en masse avec Fluokids, Thieves Like Us, Guns N Bombs, Digitalism et Justice. Côté folk, The Rodeo et Herman Dune (fraichement signé chez Everloving Records) ont fait sensation. Enfin, Yael Naim y a joué l’une de ses premières dates sur le sol américain devant une centaine de privilégiés.

– La mecque des musiques électroniques, la Winter Music Conference de Miami, a de nouveau cette année accueilli un grand nombre de DJs et groupes electro produits en France : Bobmo, Bob Sinclar, David Guetta, Digitalism, DJ Mehdi, Greg Cerrone, Joachim Garraud, Guns N Bombs, Justice, Hanna Hais, Para One, Surkin, Martin Solveig,…

– Le Bureau Export et Ubifrance ont accompagné 11 professionnels français à la conférence Musexpo à Los Angeles début mai 2008 pour rencontrer notamment des music supervisors, voir détails dans la partie B. Le groupe français Don Cavalli s’est également produit durant le salon.

-Enfin, durant le CMJ Music Marathon, à New York, Lail Arad et The Toxic Avenger ont pu démontrer l’ampleur de leur talent. C’est également lors du CMJ Music Marathon que les services culturels de l’Ambassade et le bureau export ont organisé un showcase Hip Hop français avec Wax Tailor, La Caution, Reak et DJ.

———————————————————————————————–

Retrouver le document ci-dessus en entier (sous format pdf) en cliquant ici.

Bureau Export


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire