Musique

SoundExchange pourrait voir ses revenus chuter de 200 millions de dollars en 2017

Date: 17/01/2017


SoundExchange

Depuis près de cinq ans, SoundExchange, qui collecte les droits d’auteur pour le bénéfice des artistes et des labels a vu ses revenus exploser avec une augmentation de 229%. Néanmoins, une nouvelle tendance risque de réduire cette forte hausse. Les structures telles que Pandora ou Sirius XM devaient précédemment payer une licence obligatoire pour la diffusion directement à SoundExchange, créé en 2003, pour toute transmission numérique, et cela a été la dominante pendant de nombreuses années. Désormais, les structures semblent directement négocier avec les labels. La règlementation en vigueur aux Etats-Unis prévoit que SoundExchange, après collecte, redistribue 50% aux labels, 45% aux artistes et 5% au syndicat des chanteurs. Les discussions directes, avec les labels, permettent d’éviter des frais de dossier et les coûts administratifs.

SoundExchange Could See Collected Revenue Shrink by $200 Million in 2017: Exclusive, d’Ed Christman, Billboard, 29 décembre 2016.

Informations fournies par le Bureau Export de la musique à New York


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire