Musique

Une union des labels indépendants pour un nouveau modèle de distribution

Date: 22/05/2014

ada_warnerBeggars Group, Secretly Label Group, Domino, Merge et Saddle Creek, cinq labels indépendants majeurs aux Etats-Unis, se sont alliés au printemps 2013 au sein de l’Independent Distribution Cooperative. Leur but : mieux négocier avec les distributeurs détenus par les majors, avec lesquels ils travaillent depuis longtemps. Les distributeurs comme ADA (Warner), RED (Sony) ou encore Caroline (UMG) demandent habituellement à bénéficier des droits exclusifs de distribution, physiques et digitaux. Après une longue année de négociation, les cinq labels ont finalement signé un accord avec ADA, qui leur permet de confier à ADA la distribution physique de leur catalogue tout en conservant les droits de distribution numérique, une grande première dans le monde de la distribution. En 2013, ces 5 labels ont dégagé 27 millions de dollars grâce à leurs ventes numériques : une perte importante pour ADA, qui a n’était cependant pas prêt à les voir partir et a dû se résoudre à accepter l’accord. L’idée inédite que les ventes physiques et digitales peuvent être gérées séparément semble constituer un premier pas vers un nouveau modèle de distribution pour les labels indépendants.

Plus d’infos : Billboard

Information fournie par le Bureau Export de la musique à New York


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - Une union des labels indépendants pour u… | 22.05.14

[…]   […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire