Anti-Piraterie

Antipiraterie : Une coalition sans précédent face à la Cour Suprême

Date: 09/02/2005

C’est au mois de mars que la Cour Suprême commencera à entendre des plaignants des professions du disque et des films : ils souhaitent qu’elle revoie la décision d’une cour d’appel qui a établi que les sites P2P n’étaient pas juridiquement responsables des infractions au droit d’auteur commises par les particuliers. En présentant leur requête, le président de la MPAA, Dan Glickman, et Mitch Bainwol, président / CEO de la Recording Industry Association of America, ont à la fois rappelé leur confiance dans la technologie P2P pour élargir la diffusion licite des œuvres et ont brocardé au contraire Gokster et Streamcast d’avoir permis que 90% de leur business couvre des activités illicites. Une alliance sans précédent défilera lors de ces auditions : outre MPAA et RIAA, la National Music Publisher Association, l’intégralité des guildes d’Hollywood, les Video et Entertainment Software Dealers Association, de nombreux artistes, 15 professeurs de droit, des éditeurs de musique, l’ASCAP, les sites “propres” Movielink, Cinemanow et Napster et des procureurs généraux de plus de 40 états.

Patrick RENAULT
Source : Variety 26/01/05

PS : Ce vendredi 4 février, l’Ambassadeur de France aux Etats-Unis a reçu Dan Glickman pour préparer un séminaire bilatéral prévu en avril à Los Angeles sur les divers aspects de la stratégie antipiraterie menée par nos deux pays.


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire