Paysage Audiovisuel

Bilan très positif de la première édition du Forum Enterprising Culture Toronto, forum franco-canadien des industries culturelles et créatives

Date: 17/10/2016

Enterprising Culture, le premier forum franco-canadien des industries culturelles et créatives organisé par les services culturels de l’Ambassade de France au Canada et le Canadian Film Center (CFC), en partenariat avec le Forum d’Avignon, la BNP Paribas et Corus Entertainment, s’est tenu à Toronto les 28 et 29 septembre 2016.

Pendant une journée et demie, les professionnels français et canadiens des ICC ont été accueillis les locaux du groupe média Corus Entertainment (compagnie leader de médias et de contenus) pour débattre des enjeux de la culture à l’ère du numérique en compagnie de la célèbre animatrice de télévision canadienne Arisa Cox.

Parmi les temps forts de ces échanges et débats, notons l’allocution de la Ministre de la culture, du Tourisme et des Sports en Ontario, Eleanor McMahon, qui a rappelé que l’Ontario a lancé cet été une nouvelle stratégie pour la culture, visant à soutenir les répercussions économiques des arts et de la culture. L’enjeu de cette stratégie est d’autant plus grand pour la province que le secteur de la culture représente un apport de plus de 25 milliards de dollars à l’économie ontarienne, et représente quelque 280 000 emplois. L’Ontario compte plus de 58 000 artistes, soit presque deux fois plus que n’importe quelle autre province canadienne. Eleanor McMahon a  également souligné sa volonté de travailler avec des partenaires et des communautés à l’extérieur des frontières de l’Ontario, y compris les partenaires internationaux dont la France.

A noter que le Forum a suscité le vif intérêt d’une autre ministre, Marie-France Lalonde, Ministre des Affaires francophones de l’Ontario, présente à la soirée de lancement du Forum le mercredi 28. Les deux ministres ont aussi participé à la réception à la résidence consulaire offerte par le Consul Général le mardi 27 septembre en l’honneur de la délégation française au Forum Enterprising Culture.

Pendant une journée et demie, le Forum s’est organisé autour de conférences, tables-rondes et pitches d’entrepreneurs de la culture.

Augustin Favereau, sous-directeur de la Culture et des Médias à la Direction générale de la mondialisation, de la Culture, de l’enseignement et du développement international a rappelé que l’export des ICC françaises constitue une priorité de notre diplomatie d’influence, que la France est particulièrement attentive à la protection de la création numérique et a illustré la diversité et le dynamisme des entrepreneurs français à travers l’essor de la French Tech.

Ana Serrano, directrice numérique du CFC Media Lab animait une table ronde sur l’internationalisation des institutions culturelles en compagnie de Brigitte Proucelle, conseillère culturelle à l’Ambassade de France au Canada et Alexander Neef, directeur général de la Compagnie nationale d’opéra du Canada.

Bruno Perrin, responsable Media & Entertainment chez EY, a présenté le résultat d’une étude menée sur l’impact des nouvelles technologies dans le monde de la culture avec un parallélisme entre la France et le Canada. Les ICC représentent 2.25 milliards de dollars de chiffre d’affaires soit 1.5 fois le secteur des télécoms et emploient 1% de la population active mondiale. A l’échelle de l’Amérique du Nord, cela représente 3.3% du PIB et 4.7 millions d’emplois et, en Europe, 3% du PIB et 7.7 millions d’emplois. La France et le Canada, qui emploient respectivement 4.5% et 4% de la totalité de la masse salariale des ICC dans le monde, sont de véritables leaders du secteur, d’où la nécessité de renforcer les échanges entre les deux pays.

Côté universitaire, Sara Diamond, présidente de l’Ocad University a dressé un portrait de l’évolution des liens qui existent entre l’art et de la technologie et Dr. Darren Wershler, responsable de la chair média et littérature contemporaine à l’Université de Concordia a proposé des pistes de réflexion sur la circulation de l’information à l’ère digitale.

Enfin, Barnaby Marshall, Chief Technology Officer chez Slaight Music, Steven Hearn, directeur exécutif du groupe Scintillo, et Aron Levitz, directeur de Wattpad Studios ont apporté leur témoignage d’entrepreneur culturel. L’annonce du développement de plateformes d’accélération d’entreprises culturelles par Scintillo en France et à l’étranger a suscité beaucoup d’intérêt.

Le Forum Enterprising Culture fut également l’occasion d’organiser le premier Prix de la Startup Culturelle (Cultural Startup Award) pour lequel concourrait 11 finalistes – 6 canadiens et 5 français -préalablement sélectionnés par un jury composés de professionnels français et canadiens. Au cours de la journée du jeudi 29 septembre, les entrepreneurs étaient invités à présenter leur concept d’entreprise culturelle innovante en 7 minutes. Au delà de l’enjeu lié au prix, les entrepreneurs ont bénéficié d’une excellente visibilité auprès de professionnels des médias et de la culture et ont pu nouer des contacts utiles.

Les sessions de pitches étaient organisées par thématique : les arts visuels avec Wondereur (CA) et Artips (FR), le spectacle avec Delight (FR) et Videogami (CA), les médias avec Vubble (CA) et SAM (CA), le livre avec Gepeto (CA) et Editions Animées (FR) et la musique avec Soundsgood (FR), Jamshake (FR) et AWE (CA). Un prestigieux jury, composé de Nicholas DeMartino, président du Conseil consultatif d’investissement d’IDEABOOST; Olivier Dulac, responsable des Relations extérieures et président de l’Atelier BNP Paribas; Ana Serrano, responsable du service numérique du Centre canadien du film et directrice générale d’IDEABOOST; Brigitte Proucelle, conseillère culturelle à l’Ambassade de France au Canada et Laure Kaltenbach, directrice générale du Forum d’Avignon, a  sélectionné un lauréat canadien, SAM, et un lauréat français, les Éditions Animées.

SAM est un système de gestion de contenu spécialisé utilisé par les agences de presse et les médias en vue de créer et de publier du contenu sur les médias sociaux / Les Editions Animées proposent une nouvelle forme de livre, “Le Cahier de Dessin Animé”. Partant du support papier et de la création graphique d’un enfant, ce cahier de coloriage se transforme en dessin animé personnalisé dont il est le “réalisateur”.

Olivier Dulac, président de l’Atelier BNP Paribas, a remis aux deux lauréats un voyage d’affaires tout frais compris (limite de 10,000 $ pour les frais de voyage et d’hébergement – prix sponsorisé par la BNP Paribas) pour une semaine intensive d’immersion et des activités de commercialisation. Editions animées sera hébergée à Toronto par l’accélérateur IDEABOOST du CFC Media Lab, tandis que le Forum d’Avignon accueillera SAM en France.

 

Programme de rencontres des entrepreneurs français

La sélection de 5 entrepreneurs français en finale du Prix de la Startup Culturelle fut l’occasion pour le poste d’organiser un programme de rencontres professionnelles.

La délégation fut d’abord accueillie par Pauline Durand, Chargée de développement Tech & Services chez Business France Amérique du Nord pour une session d’initialisation au marché canadien. Pendant une heure et demie, les entrepreneurs ont ainsi pu se familiariser avec les pratiques d’affaires au Canada, comprendre son écosystème tech et mieux cerner les enjeux de ses industries culturelles et créatives.

En vue d’une possible implantation des start-ups culturelles françaises en Ontario à échéance plus ou moins longue, le poste a monté des rendez-vous sur-mesure avec des acteurs clés de la culture et de l’éducation à Toronto. A ces rendez-vous s’ajoutent les nombreuses rencontres que les entrepreneurs ont pu faire au cours des deux jours de Forum, notamment lors de la soirée de cocktail – networking du mercredi 28 puisque le Forum a rassemblé plus de 200 professionnels : entrepreneurs, dirigeants d’entreprises, responsables politiques, étudiants, investisseurs et représentants de la création et des industries culturelles.

Surtout, tandis que Claire Fay, la gagnante du Prix de la Startup Culture, bénéficiera d’une semaine d’incubation au sein d’IDEABOOST pour lancer Editions Animées au Canada, le jury a décidé d’offrir à l’ensemble des finalistes un programme de mentorat à distance s’étalant sur plusieurs semaines afin de maximiser les bénéfices de leur participation à ce Forum .

Selma TOPRAK et Lucie CARETTE


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire