Dossiers

INTERNET : l’information en ligne

Date: 31/08/2009

2008 : une année de rupture

2008 marque une véritable rupture dans le monde des médias, puisque pour la 1ère fois, les sites web ont surpassé tous les autres médias, sauf la presse, comme mode d’accès à l’information. C’est aussi la 1ère année que les revenus générés par la publicité ont commencé à diminuer (voir autre dossier Internet : revenu publicitaire sur Internet aux Etats-Unis).


Une audience en pleine croissance

Selon un sondage du mois de décembre 2008, le nombre d’Américains qui déclarent consulter les informations sur Internet a augmenté de 67% en 4 ans.  Cette tendance est particulièrement marquée chez les jeunes et les élections présidentielles américaines ont certainement joué un rôle important dans cette évolution. D’autre part, les organes d’information et le monde politique se sont montrés plus agressifs dans leur utilisation d’Internet : les partisans d’Obama ont téléchargé plus d’un milliard de minutes sur YouTube et les 1800 vidéos postées ont été visionnées 100 millions de fois.

Selon les chiffres du Pew Research Center, le nombre d’Américains qui allaient en ligne régulièrement (au moins 3 fois par semaine) pour s’informer sur l’actualité au mois d’août 2008 avait augmenté de 19% par rapport aux chiffres de 2006 pour atteindre presque 4 Américains sur 10 : c’est la plus importante croissance d’un média actuellement. Il y a toujours plus de monde qui a lu un journal « hier » (34%), ou écouté les informations à la radio (35%) que consulté un site d’information (29%), mais l’écart se ressert (“Key News Audiences Now Blend Online And Traditional Sources,” Pew Research Center Biennial News Consumption Survey, Pew Center for the People & the Press, August 17, 2008).

Les sites d’information ayant connu la plus grosse croissance sont ceux liés à des médias traditionnels. Cette croissance n’est pas due à une plus grande utilisation d’Internet, puisque les chiffres sont restés relativement stables : 72.5% de la population américaine en 2008 contre 70% en 2006. Mais les utilisateurs d’Internet y vont plus souvent et plus longtemps. D’autre part, ce sont plus souvent des diplômés de l’enseignement supérieur (61%) que des personnes n’ayant pas poursuivi d’études après leur « bac » (19%).


Les principaux acteurs renforcés

Les groupes de médias les plus riches sont propriétaires des principaux sites Internet d’information. Parmi les 25 sites les plus visités en 2008, 22 dépendaient d’un des 100 plus riches groupes médiatiques aux Etats-Unis.

Les principaux sites Internet sont aussi les premiers bénéficiaires du bond qu’a connu la fréquentation des sites d’information sur Internet en 2008. Selon les analyses de comScore, les 4 principaux sites d’information ont vu leurs chiffres augmenter de 22% en 2008 avec 23.6 millions de visiteurs par mois. C’est un taux de croissance 2 fois supérieur à celui de 2007 et 5 fois supérieur à celui de 2006. Le nombre de visiteurs a cru de 13% pour le site du n°1, Yahoo! News, de 24% pour le n° 2, MSNBC.com, 34% pour le n° 3, CNN.com et 20% pour le n°4, AOL News.

En ce qui concerne les sites issus de la presse, celui du New York Times se place en 6ème position, suivi par celui de USA Today en 8ème position et The Washington Post en 10 ème position.

Le New York Times, tout comme Associated Press (AP), a beaucoup travaillé à l’adaptation de son format à la lecture sur téléphone portable. Le 1er a lancé sa page web sur mobile en juillet 2008 avec des outils téléchargeables et une application pour iPhone et pour Amazon’s Kindle. AP a lancé Mobile News Network en mai 2008, d’abord pour iPhone, puis pour Blackberry et autres Smartphones.


Vers des contenus payants

Comme certaines chaînes télévisées (voir Dossier VOD acteurs) et comme c’est déjà le cas pour le Wall Street Journal (WJS), certains opérateurs de la presse et de l’information en ligne souhaitent que l’accès au contenu de leur site Internet soit rétribué. L’accès au site Internet du WSJ se fait en effet grâce à un abonnement payant et la crise économique actuelle n’a pas empêché le nombre de ces abonnements d’augmenter en 2008.

PDG de la société News Corporation, Ruppert Murdoch souhaite suivre ce modèle pour le site Internet de la chaîne Fox News. Selon lui, les lecteurs sont prêts à payer pour un journalisme de qualité. Cette volonté fait suite à l’annonce au mois d’août 2009 de résultats en forte baisse pour la société de Murdoch, soit 3.4 milliards de dollars de perte pour l’année fiscale 2008-09 avec une baisse des revenus de près de 8%. Pour Murdoch, la mise en ligne gratuite de contenus de la presse écrite « cannibalise » celle-ci et il est temps de trouver un nouveau modèle. Ainsi, l’accès aux sites Internet d’information de la compagnie deviendra payant au cours de l’année 2009-10.


Pour plus d’actualités, visiter la page Internet.