Internet

L’entrée de Twitter en bourse

Date: 13/11/2013

En 2013, aux Etats-Unis, 169 entreprises ont fait leur entrée en bourse, levant ainsi 45 milliards de dollars. Parmi ces entreprises, neuf représentaient à elles seules plus d’1 milliard de dollars d’après le cabinet Thomson Reuters. De tels chiffres n’avaient pas été atteints depuis la crise de 2008. Le marché des I.P.O. (Initial Public Offering, terme désignant les opérations d’introduction en bourse) se porte très bien et n’a d’ailleurs pas souffert de la période du « shutdown » américain durant le mois d’octobre. Le secteur des technologies ne représente que 18% des I.P.O américains cette année, mais il affiche de bons résultats. En moyenne, dans ce secteur, la plus-value d’un titre le jour de l’entrée en bourse est de 30%, et de 47% au total.

L’action Twitter lancée le 7 novembre à 26 dollars a fini sa première journée de cotation à 45 dollars (73 % d’augmentation). Elle a même dépassé Facebook à certains moments de la journée. Cette performance a créé la surprise. Twitter compte 200 millions d’utilisateurs dont 53 aux Etats-Unis où la société capte la majeure partie de ses revenus publicitaires. Facebook, la dernière société technologique de poids introduite en bourse, comptait, à ce moment-là, quatre fois plus d’utilisateurs américains. Twitter affiche des pertes de 134 millions de dollars. Facebook avait des profits supérieurs à 1 milliard de dollars avant son introduction en bourse.

Des rumeurs circulent concernant d’autres entreprises de l’Internet qui planifieraient de faire à leur tour leur entrée en bourse dans les deux prochaines années, notamment Square, système de paiement sur Internet (fondé par le chairman de Twitter, Jack Dorsey), Dropbox, service de stockage en ligne, ou encore Lending Club, société de prêts sur Internet.

Twitter Prepares to Feed New Hunger for I.P.O.’s, de Michael J. de la Merced et David Gelles, New York Times, 27 octobre 2013

Share stampede sends Twitter’s value to $24bn on stock market debut, de Dominic Rushe et Juliette Garside, The Guardian, 7 novembre 2013

Joachim Gautier


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire