Internet

Lutte contre les faux-comptes : les réseaux sociaux poursuivent leurs efforts à l’approche des élections de mi-mandat

Date: 13/09/2018

Le 21 août 2018, Facebook a annoncé avoir supprimé plus de 600 pages, groupes et profils suspectés d’avoir un comportement à la fois “inauthentique et coordonné” à la suite d’un signalement fait par l’entreprise de cybersécurité FireEye. Le réseau social reproche à ces comptes – principalement d’origine iranienne et russe – de s’engager dans des campagnes d’influence politique tout en trompant les utilisateurs sur leur identité réelle.

Pour le même motif, Twitter a annoncé avoir supprimé près de 300 comptes et Google a indiqué avoir fait de même pour une quarantaine de comptes sur YouTube. Deux jours auparavant, Microsoft annonçait être intervenu pour empêcher le maintien en ligne de six sites internet, affiliés à des acteurs russes et imitant les noms de domaine de groupes conservateurs américains afin d’effectuer des tentatives d’hameçonnage aux membres de ces organisations.

Si les actions prises par les entreprises ont été globalement saluées, la pression politique et médiatique sur ces entreprises pourrait s’accentuer à l’approche des élections de mi-mandat des deux chambres du Congrès américain, comme en témoignent les nouvelles auditions de représentants de Facebook, Google et Twitter au Sénat prévues le 5 septembre 2018.

Oualid BACHIRI
Service Économique Régional de l’Ambassade de France à Washington, frenchtreasuryintheus.org 


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire