Internet

Porté par les jeunes et les artistes, le réseau social Pheed dépasse le million d’utilisateurs en quelques mois

Date: 21/05/2013

Lancé en octobre 2012 sans avoir procédé à aucune levée de fonds, Pheed est un réseau social gratuit en ligne, disponible sur terminaux fixes et mobiles, exclusivement en langue anglaise pour le moment. Son application pour iPhone lancée en novembre 2012 était en tête des téléchargements de la rubrique « réseaux sociaux » de l’App Store dès février 2013.

Pheed permet aux utilisateurs de partager tous les types de contenus – textes, sons, vidéos, photos, etc. – sans aucune contrainte de forme ou de taille, et agrège des fonctionnalités proches de celles de Facebook – bouton “I lovethis” proche du “Like” –, et Twitter – “Ikeepthis” semblable aux favoris, “Remix” équivalent du “retweet”, ou encore la recherche par “hashtag”.

Le modèle original de Pheed repose sur une grande liberté accordée aux “Pheeders” dans la gestion de leurs publications. Ils peuvent classer leur compte comme “destiné à tous” ou en “accès restreint” aux plus de 17 ans, cocher la case “copyright this feed” pour protéger chaque publication d’une divulgation abusive sur internet, ou encore monétiser l’accès à leur compte – par vue ou par abonnement mensuel. Cette dernière option plaît particulièrement aux artistes, qui peuvent proposer un contenu de haute qualité et s’assurer une source de revenus – Pheed qui prend une commission sur chaque paiement.

Qualifié par Forbes de “Twitter avec un business plan”, Pheed est présent dans 30 pays et a dépassé le million d’utilisateurs – plus de 85% aux Etats-Unis, 6% au Royaume-Uni. Il attire particulièrement les jeunes – 84% des utilisateurs ont moins de 25 ans – et les utilisateurs de Twitter et Instagram – 700 des 5 000 comptes les plus suivis sur Instagram sont présents sur Pheed. Surfant sur l’effet jeune et son attractivité auprès des skateurs, l’entreprise a construit une rampe de skate dans son siège social de Los Angeles.

Térence Perrod
Service Economique Régional de l’Ambassade de France à Washington


Il y a une réaction sur cet article, réagissez!

Une Réaction

1 - Porté par les jeunes et les artistes, le… | 21.05.13

[…] (…) ou encore monétiser l’accès à leur compte – par vue ou par abonnement mensuel. Cette dernière option plaît particulièrement aux artistes, qui peuvent proposer un contenu de haute qualité et s’assurer une source de revenus…  […]


Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire