Internet

Une étude de l’Université de Californie confirme le déficit de fréquences à venir

Date: 01/11/2011

Une nouvelle étude de l’Université de Californie, San Diego confirme que la croissance rapide du volume de données échangées sur les réseaux mobiles met au défi leurs capacités d’acheminement. Selon Michael Kleeman, l’auteur du rapport, “nous sommes aujourd’hui témoins d’une migration massive des réseaux filaires vers les réseaux sans fil, qui même dans le meilleur des cas offrent une capacité bien moindre”. Alors que les terminaux sans fil sont de plus en plus utilisés pour consommer des vidéos et de la musique en streaming, les utilisateurs des réseaux mobiles 3G ou 4G risquent de faire face à des délais et interruptions plus fréquents.
M. Kleeman suggère trois pistes pour remédier au problème :
– la quantité de fréquences disponibles pour le haut débit sans fil pourrait être accrue. Pour que cela soit possible, le Congrès doit d’abord accorder à la FCC l’autorité légale d’organiser des ventes aux enchères pour réallouer des fréquences aujourd’hui destinées à d’autres usages.
– les opérateurs pourraient prendre des mesures plus drastiques de gestion du trafic, en bannissant certains types de données ou en mettant en œuvre une tarification basée sur la consommation. De telles restrictions ne seraient pas contraires aux règles de la FCC sur la neutralité du net, dans la mesure où celles-ci ne s’appliquent pas dans leur globalité aux réseaux mobiles. Aux Etats-Unis, la plupart des opérateurs mobiles « plafonnent » déjà la quantité de données internet consommables par les usagers (à l’exception de Sprint).
– enfin, de nouveaux investissements dans les infrastructures de télécommunications pourraient être entrepris, notamment pour déployer de nouvelles antennes relai. Ce déploiement requiert néanmoins le soutien des communautés urbaines avoisinantes, qui y sont souvent opposées.

Study confirms spectrum crunch for wireless, de Gautham Nagesh, The Hill’s Hillicon Valley, 26 octobre 2011

Service Economique Régional de Washington


Il n'y a pas encore de réaction sur cet article, réagissez!

Votre Réaction





*

Copiez le code de sécurité dans le champ de droite


* Champ obligatoire